Exdoll veut créer des poupées sexuelles intelligentes capables de discuter, de faire de la musique et de mettre en route des lave-vaisselles

Exdolls, une entreprise chinoise basée à Dalian, a pour ambition de fabriquer des poupées réalistes capables de faire la discussion, de faire de la musique et même de mettre en route des lave-vaisselles. La société pense que son produit pourrait aider à réduire les effets du fossé existant entre les sexes en Chine.

La Chine compte environ 1,4 milliard d’habitants et elle est donc à la tête de la plus grande population mondiale. Le pays représente en effet à lui seul environ 20 % du nombre d’individus vivant sur la planète.

Exdolls

Cette croissance démographique a contraint le gouvernement chinois à appliquer une réglementation stricte dans les années 70, la politique de l’enfant unique.

Les Chinois, victimes de la politique de l’enfant unique

Pour limiter la croissance de sa population, la Chine a ainsi limité la taille des familles urbaines à un enfant, contre deux pour les familles rurales. L’opération a permis au pays de réduire son taux de natalité à 21 pour mille en 1990 et à 12,4 pour mille en 2013.

Toutefois, la réglementation a aussi entraîné un déséquilibre entre les sexes. Les garçons étaient en effet considérés comme plus avantageux dans les zones rurales et de nombreuses familles ont ainsi sacrifié leurs petites filles durant les années suivant la mise en place de la politique de l’enfant unique.

En 2010, le ratio était ainsi de 119 garçons pour 100 filles et ce déséquilibre a eu de lourds effets sur la société chinoise. Le trafic humain a en effet connu un bond fulgurant durant ces dernières années.

Exdoll pense donc avoir trouvé une solution partielle aux nombreux problèmes découlant de la mise en place de la politique de l’enfant unique, une solution se présentant sous la forme d’une poupée sexuelle intelligente.

Tout comme Realdolls et beaucoup d’autres, l’entreprise originaire du Dalian a en effet l’intention de développer des poupées réalistes intelligentes dans un avenir proche, des poupées qui ne se limiteront pas à un simple usage d’ordre sexuel. En réalité, Wuy Xingliang veut aller plus loin en développant une véritable compagne robotique.

Des poupées sexuelles intelligentes, connectées et réalistes

L’homme affiche ainsi de solides ambitions et il compte ainsi doter ses poupées d’un véritable sens de la conversation. D’après lui, les modèles finaux seront en effet capable de tenir une véritable discussion et ils pourront également accomplir certaines tâches ménagères.

À terme, il aimerait d’ailleurs développer des robots capables d’assurer des tâches d’assistants médicaux ou de réceptionnistes.

Le premier modèle développé s’appelle Xiaodie et il se présente sous la forme d’une poupée réaliste dotée d’une connexion WiFi, une poupée intégrant un assistant virtuel similaire à ce que propose Apple et Amazon avec Siri et Alexa.

Exdoll compte bien entendu mettre le paquet sur la personnalisation et les futurs clients de la compagnie pourront ainsi choisir le visage ou encore la coiffure de leurs poupées. Même chose pour la taille des seins ou l’apparence de leurs organes génitaux.

Attendue dans ces prochaines semaines, la toute première poupée de la compagnie sera proposée à 25 000 yuans et donc à l’équivalent de 3200 €.

A noter que l’entreprise possède déjà une certaine expérience dans le domaine de la poupée sexuelle. Elle vend en effet des dizaines de modèles différents, des modèles ne bénéficiant en revanche pas d’une quelconque intelligence artificielle.