ExoMars : les coulisses du décollage en vidéo

ExoMars est sans aucun doute un des programmes spatiaux les plus ambitieux de ces dernières années. Porté à la fois par l’ESA et par Roscosmos, il regroupe effectivement deux missions distinctes à destination de la planète Mars, pour un coût total de 1,2 milliard d’euros. Deux semaines après le décollage de la sonde, l’agence spatiale européenne a mis en ligne une vidéo des coulisses de l’opération, en timelapse.

ExoMars trouve ses origines au début des années 2000 mais le projet a été repoussé à plusieurs reprises car il nécessitait des moyens financiers bien trop importants.

ExoMars Timelapse

Le lancement d’ExoMars en timelapse, c’est impressionnant.

L’ESA a cependant décidé d’aller de l’avant en 2005 et l’agence s’est ainsi engagée à lui consacrer pas moins de 690 millions d’euros. Quelques années plus tard, en octobre 2009, la NASA a rejoint le projet.

ExoMars a bien failli ne jamais voir le jour

La mission a malheureusement connu un nouveau revers en 2011. L’agence spatiale américaine a effectivement vu son budget fondre comme neige au soleil à cause de la crise économique et elle a alors décidé de se désolidariser du programme ExoMars.

L’ESA a alors demandé de l’aide à Roscosmos et les deux agences ont officialisé leur partenariat en 2012.

Sans l’aide des russes, le programme aurait sans doute été annulé. Roscosmos a effectivement pris en charge pas mal de choses et si l’agence a fourni la fusée Proton, elle s’est également chargée des instruments présents à bord de l’orbiteur et elle a en plus fourni le véhicule chargé d’amener le rover sur le sol martien en 2018.

Le programme regroupe effectivement deux missions distinctes.

Une mission qui se déroulera en deux temps

ExoMars 2016 a pour but de placer de placer la sonde TGO dans l’orbite de la planète Mars afin d’analyser son atmosphère et de trouver l’origine du méthane détecté par Curiosity. Grâce à cet appareil, l’ESA va également pouvoir étudier toutes les variations géochimiques de la planète rouge.

La seconde mission sera lancée en 2018 et elle consistera à faire atterrir un rover équipé d’une foreuse à la surface de la planète. Un rover qui s’accompagnera d’un laboratoire et qui nous permettra d’obtenir plus d’informations sur la composition du sol de la planète.

Grâce à lui, nous devrions notamment être en mesure d’identifier la présence d’eau ou de matériaux hydratés.

Quoi qu’il en soit et comme indiqué un peu plus haut, l’ESA a mis en ligne le 29 mars dernier une vidéo présentant les coulisses du décollage de la sonde TGO en timelapse et en 4K. Elle est très impressionnante, bien sûr, et elle devrait intéresser tous ceux qui se passionnent pour ces sujets-là.