Galaxy S7 Edge : un cas d’explosion à Angoulême

Un Galaxy S7 Edge a explosé à Angoulême suite à une chute alors qu’il se trouvait entre les mains de son propriétaire. L’homme a été blessé aux membres et il appelle désormais ses concitoyens à la plus extrême prudence.

En fin de semaine dernière, Yohan est parti faire des courses avec son fils dans un magasin de la ville de Soyaux, une commune de dix mille habitants située à quelques kilomètres à l’est d’Angoulême. L’homme a fait tomber par inadvertance son téléphone en sortant de sa voiture.

Bixby Galaxy S7

Il l’a immédiatement ramassé pour l’examiner sous tous les angles.

Il a fait tomber son téléphone et il a commencé à émettre une forte chaleur

L’écran avait tenu bon, de même pour la plaque en verre formant le dos du téléphone. Toutefois, en le prenant en main, Yohan a constaté que l’appareil était anormalement chaud. L’appareil a explosé une première fois entre les mains de son propriétaire et l’homme l’a immédiatement lâché.

Très vite, un sifflement s’est fait entendre et une épaisse fumée blanche a commencé à sortir des entrailles du terminal. Puis, le Galaxy S7 Edge a explosé une seconde fois.

Yohan s’est immédiatement rendu aux urgences avec son fils. Les médecins l’ont tout de suite pris en charge et ils ont relevé des brûlures au second degré sur ses mains. En conséquence, ils lui ont donné deux jours d’arrêt de travail afin qu’il puisse se remettre de ses blessures.

Le terminal a explosé une première fois entre ses mains

L’homme a très mal vécu l’expérience. Interrogé par Charente Libre, il s’est dit inquiet de voir la facilité avec laquelle un produit aussi commun pouvait se transformer en “bombe à retardement”. D’autant qu’il laisse souvent son fils de deux ans jouer avec son téléphone.

Pour autant, Yohan ne compte pas tourner le dos au constructeur coréen et il a ainsi l’intention d’utiliser son indemnisation pour acquérir le dernier-né des laboratoires de la firme, le Galaxy S8.

Cette histoire rappelle une fois de plus que les batteries au lithium ne sont pas des composants à prendre à la légère. Le risque d’échauffement en cas de choc ou de chute est important et il est nécessaire de toujours avoir cette idée en tête, notamment lorsqu’on confie son téléphone à un enfant.

Cela vaut d’ailleurs pour n’importe quel appareil électronique nomade puisque la plupart d’entre eux sont alimentés avec des batteries au lithium.