Extreme-Down a encore changé d’adresse

Extreme-Down vient de déménager. Le site a en effet changé d’adresse, ou plutôt d’extension. Il a ainsi troqué l’habituel .ninja pour l’extension .video.

Extreme-Down a toujours été une figure emblématique du warez francophone, au même titre que Zone-Téléchargement. Lancé en 2008, le site a en effet rapidement su trouver sa communauté, et ce en dépit d’une concurrence extrêmement rude.

Une photo de pirate

Crédits Pixabay

Ce succès, il le doit principalement à la richesse de son catalogue.

Extreme-Down passe au .video

Contrairement à beaucoup de sites concurrents, Extreme-Down a en effet choisi de ne pas se focaliser uniquement sur les films et les séries. Il propose ainsi une large variété de contenus. Des contenus allant des documentaires aux émissions de télévision, en passant par les concerts, les spectacles ou encore les logiciels, les jeux vidéo, la musique et les ebooks.

Un choix varié, donc, mais qui n’est pas du goût de tous. Depuis sa création, Extreme-Down a effectivement fait face à l’hostilité des ayants droit et ces derniers ont tenté à plusieurs reprises de le faire disparaître.

Sans succès cependant. Les différentes procédures lancées à l’encontre de son équipe n’ont pas abouti. Faute de mieux, les ayants droit ont donc fait pression sur les FAI afin de placer le site sur liste noire.

À lire aussi : Extreme-Down change d’adresse

Un changement de nom de domaine transparent

Mais une fois encore, cette stratégie n’a pas abouti et Extreme-Down a changé à plusieurs reprises de nom de domaine pour passer entre les mailles du filet.

Et justement, l’équipe du site vient de procéder à un nouveau changement.

Au début du mois, elle a ainsi annoncé sur Twitter avoir basculé le nom de domaine du site sur l’extension .video au lieu de .ninja. Le changement a été complètement transparent et l’équipe a ainsi mis en place une redirection sur l’ancien nom de domaine (dont elle a toujours le contrôle) pour ne pas perdre ses visiteurs.

Extreme-Down n’est bien entendu pas le seul à enchaîner les changements de nom de domaine. Zone-Annuaire, par exemple, procède de la même manière et son équipe a même été encore plus loin en lançant un second nom de domaine pour éviter les mesures de filtrage et rendre son contenu plus accessible.

À lire aussi : Zone-Annuaire voit double et lance un second domaine