L’Exynos 2100 est officiel, et nous le retrouverons à bord des Galaxy S21

Samsung vient tout juste de dévoiler son nouveau SoC haut de gamme, le fameux Exynos 2100. Il équipera les modèles européens des Galaxy S21. Focus sur une puce qui semble avoir du répondant.

Gravé en 5 nm, l’Exynos 2100 réunit donc en son sein tout le savoir-faire de la division de Samsung en charge des semi-conducteurs. Un SoC complet et qui affiche des performances impressionnantes. Du moins sur le papier. Comme souvent, il faudra attendre les premiers benchs pour savoir ce que la puce a réellement dans le ventre.

crédits pixabay

Reste qu’en théorie, elle ne manque pas d’atout pour séduire.

L’Exynos 2100 est officiel, et il a l’air d’en avoir sous le coude

Le CPU repose ainsi sur un tout nouveau coeur, le Cortex X1, avec une fréquence atteignant les 2,9 Ghz. Pour le compléter et l’épauler dans les tâches quotidiennes, Samsung a également intégré trois coeurs A78 et quatre coeurs Cortext A55, pour un total de 8 coeurs répartis en trois clusters, ou sous ensembles.

Sans surprise, Samsung ne tarit pas d’éloge sur sa nouvelle puce et le constructeur promet ainsi 10 % de performances en plus par rapport à la génération passée avec un gain de 20 % en consommation énergétique.

Ce second point est d’ailleurs le plus intéressant. En supposant que le reste de la configuration des Galaxy S21 se rapproche de celle des Galaxy S20, ces derniers devraient être en mesure de tenir bien plus longtemps.

Le GPU n’est pas en reste non plus et Samsung a ainsi choisi de se tourner vers un Mali-G78 composé de 14 coeurs différents. Cette fois, la marque parle d’un gain de puissance de l’ordre de 40 % ! Idem pour le NPU qui regroupe trois coeurs différents et qui sera en mesure de déployer une puissance de 26 TOPS.

Un gros CPU et un gros GPU, mais du neuf aussi au niveau du NPU et de l’ISP

Soit une puissance équivalente à celle du NPU présent à bord du Snapdragon 888, présenté par Qualcomm en fin d’année dernière.

L’Exynos 2100 embarque également un tout nouvel ISP qui sera en mesure de prendre en charge des capteurs de 200 millions de pixels de définition. Mieux encore, il pourra même gérer six capteurs et gérer en simultanée leurs flux de données. Ce qui risque de se traduire par de nouvelles fonctions côté vidéo pour les Galaxy S21.

Samsung évoque également la présence d’un modem 5G directement intégré à la puce, avec une bande passante théorique pouvant atteindre les 7,35 Gbps sur un réseau mmWave ou les 5,1 Gbps sur un réseau sub-6.

La marque a également précisé que l’Exynos 2100 était déjà entrée en phase de production de masse. Sans surprise, il devrait donc être présent à bord des Galaxy S21, des Galaxy S21 qui seront présentés cette semaine, plus précisément le 14 janvier.

Mots-clés exynos 2100samsung