Face à cette voiture électrique, Tesla a du souci à se faire en Chine

Une petite citadine, la Hong Guang Mini EV, fait actuellement le buzz en Chine. Pour cause, elle dépasse même les ventes du constructeur automobile électrique Tesla. Pour autant, Tesla reste la marque au modèle le plus vendu au monde, même si ces derniers mois, ce petit véhicule chinois prend la deuxième place des ventes sur le plus grand marché automobile du monde.

La petite voiture de SAIC Motor et General Motors semble ainsi attirer plus d’acheteurs que le Model 3 de Tesla. Et il faut bien le dire, la Hong Guang Mini EV revient beaucoup moins chère.

Crédits Pixabay

Certes, les caractéristiques de cette voiture ne constituent pas le top du top, mais le prix peut être un facteur qui attire l’attention des gens. Ce qui est sûr, c’est que les ventes ont fortement en raison de cet aspect.

Quelques particularités de la voiture électrique chinoise du moment

Pour la Hong Guang Mini EV, le prix est de 4 500 dollars, 5 000 dollars si l’on prend la climatisation en option, contre 39 000 dollars pour le Model 3 de Tesla.

Par contre, le prix contenu va de pair avec les caractéristiques techniques de la voiture chinoise. D’ailleurs, la petite voiture ne peut embarquer que quatre personnes, et une charge complète ne permet en moyenne que de faire 170 kilomètres, pour une pointe à 100 km/h.

Malgré tout, les ventes sont bien meilleures pour le Hong Guang Mini EV que pour le Model 3 de son concurrent. Les Chinois semblent donc n’avoir aucun souci à dépenser beaucoup moins et c’est un fait très intéressant qui se produit actuellement sur le deuxième plus grand marché de Tesla.

Une envolée des ventes constatée sur le début de l’année 2021

Pour information, l’année dernière, Tesla dominait le marché chinois de véhicules électriques. Mais les choses sont en train de prendre une autre tournure.

Pour les premiers mois de 2021, les ventes mensuelles du Hong Guang Mini EV ont en effet écrasé les ventes de Tesla, avec un rapport de deux voitures sur trois en faveur de la petite citadine de SAIC Motor et General Motors.

À la source de cette situation, il y a peut-être également le fait que les régulateurs chinois aient signalé des soucis de sécurité mettant en cause des failles de qualité constatées à la gigafactory Tesla de Shanghai.