Face à son interdiction aux USA, TikTok sollicite l’aide de Facebook et Instagram

C’est une menace qui pesait depuis plusieurs semaines sur TikTok, application chinoise détenue par ByteDance, désormais actée. L’application est interdite sur le territoire étasunien, dès dimanche prochain, a annoncé le Département du Commerce. Une interdiction motivée par la sécurité nationale, TikTok étant accusé de dérober les données privées des utilisateurs pour le compte du Parti communiste chinois. Sans oublier qu’une grande majorité des utilisateurs étasuniens sont mineurs, l’application régulièrement accusée de ne pas assez protéger les plus jeunes, en général.

Et alors que l’interdiction est désormais actée, malgré un échappatoire grâce à Oracle, TikTok demande de l’aide… à deux géants du numérique des USA.

Crédits Kon Karampelas – Pixabay.com

La présidente de TikTok par intérim sollicite l’aide des services, sur Twitter.

Facebook et Instagram pourraient voler à la rescousse de TikTok

TikTok a besoin d’aide. L’application a demandé à Facebook et l’une de ses filiales, Instagram, de lui venir en aide. Une demande étonnante puisque, selon certaines informations, Mark Zuckerberg aurait demandé l’interdiction de l’application aux USA.

Sur Twitter, Vanessa Pappas, présidente par intérim de TikTok, a commenté un message d’Adam Mosseri, dirigeant d’Instagram. Dans sa publication, l’homme explique “je le répète, mais interdire TikTok aux USA est très mauvais pour Instagram, Facebook et Internet, plus généralement“.

Ce à quoi Vanessa Pappas a répondu “Nous nous entendons pour dire que les interdictions du genre sont une mauvaise chose pour le milieu”, invitant alors “Facebook et Instagram à rejoindre publiquement la contestation et nous soutenir face à la justice“. La président par intérim de TikTok précise qu’il est “temps de mettre de côté nos divergences pour se concentrer sur des piliers nécessaires comme la liberté d’expression et un respect des procédures“.

Pour le moment, Facebook et Instagram, qui appartiennent donc à la même société, n’ont pas répondu à l’appel de TikTok. Une application qui ne pourra plus être téléchargée sur iOS et Android d’ici dimanche. Bien évidemment, pour ceux qui ont déjà l’application, cette dernière sera toujours disponible. Mais sans mises à jour.

Nul doute que certains influenceurs de TikTok, qui gagnent leur vie grâce à l’application, devront s’adapter à cette interdiction qui risque de faire du mal au business.