Facebook a bien un problème avec son application mobile

Facebook fait beaucoup parler de lui depuis quelques jours, et pas forcément en bien. Il faut dire aussi que son application mobile aurait tendance à consommer un peu trop d’énergie sur certains iPhone. Le géant des réseaux sociaux vient d’ailleurs de confirmer le problème, en comparant l’outil à… un gamin de cinq ans.

Ari Grant a publié une longue note sur le réseau social pour évoquer le problème et c’est précisément lui qui nous a gratifié de cette magnifique métaphore. Pas sûr qu’elle fasse plaisir aux développeurs de l’application.

Bugs Facebook iPhone

Facebook a reconnu que son application iPhone avait un problème. Et même deux d’ailleurs.

Et en même temps, ils l’ont un peu cherché, les coquins. En fouinant dans le code source de l’outil, ces derniers se sont effectivement rendus compte qu’ils avaient fait deux grosses boulettes.

Facebook a identifié deux gros bugs gênants

Le premier problème est causé par un « CPU Spinning » et donc par un processeur produisant une boucle infinie. C’est aussi lui qui est visé par la métaphore d’Ari puisqu’il l’a comparé à un gamin en voiture qui répète inlassablement la phare que tous les parents ont entendu au moins une fois dans leur vie : « dis, on est bientôt arrivé ? »

Inutile de le préciser mais un processus tournant en boucle a tendance à consommer pas mal d’énergie.

Oui, et ce n’est rien comparé au second problème détecté par l’équipe.

Je pense que vous le savez déjà mais Facebook mise beaucoup sur la vidéo depuis quelques temps. Les clips partagés sur la plateforme s’accompagnent bien évidemment d’une piste audio. A chaque lecture, l’application crée une session et elle est ensuite censée la refermer lorsque la vidéo est terminée ou lorsque l’utilisateur quitte l’outil.

Le truc, c’est que nos développeurs ont commis une petite erreur et les sessions ne se ferment pas automatiquement comme elles devraient le faire.

Résultat des courses, les pistes continuent à tourner en fond de tâche.

Ari a aussi tenu à préciser que les fonctions de géolocalisation ne posaient aucun problème, elle. Mieux, ces deux bugs ont été corrigés dans la toute dernière version de l’application, une version qui est actuellement en cours de déploiement sur la boutique d’Apple.

Reste à savoir si cela aura un impact sur le prochain classement d’AVG.

Mots-clés applefacebookios 9