Facebook a fait une nouvelle boulette

Décidément, les bourdes sont devenues monnaies courantes chez Facebook. Cette fois-ci, le réseau social de Mark Zuckerberg a révélé avoir récupéré par erreurs les adresses email de la liste de contacts de 1,5 millions de ses utilisateurs, rien que ça !

Jouant la carte de la transparence, Facebook a reconnu avoir fait cette « gaffe » depuis mai 2016. D’après le réseau social, un bug lui permettait de collecter ces données à l’insu des internautes. Si les utilisateurs entraient leur mot de passe après une demande de vérification reçue par e-mail, Facebook l’utilisait pour accéder à leur liste de contacts et télécharger le contenu sur ses serveurs.

Facepalm

Crédits Pixabay

Le réseau social a tenu à s’expliquer et à faire son mea culpa à travers un communiqué adressé à Business Insider.

Trois ans plus tard, Facebook change de manœuvre

Dans son communiqué, Facebook a indiqué qu’il avait décidé d’arrêter la vérification du mot de passe par e-mail suite à cet incident. « Depuis le mois dernier, nous avons cessé d’offrir la vérification du mot de passe par e-mail comme option pour les personnes qui vérifient leur compte lorsqu’elles s’inscrivent pour la première fois sur Facebook. »

Le réseau social en a profité pour se dédouaner en expliquant que la récupération des adresses e-mail n’était pas du tout volontaire. « Lorsque nous avons examiné les étapes suivies par les gens pour vérifier leurs comptes, nous avons constaté que, dans certains cas, leurs contacts mail étaient également téléchargés involontairement sur Facebook. »

Facebook rassure ses utilisateurs

Par la même occasion, la plateforme a tenu à rassurer les utilisateurs sur le fait que leurs contacts n’avaient été diffusés nulle part. « Nous estimons que près de 1,5 million de listes de contacts ont été téléchargées. Ces contacts n’ont été partagés avec personne. Nous les supprimons. Nous avons corrigé le problème sous-jacent et nous avertissons les personnes concernées. Les utilisateurs peuvent également consulter et gérer les contacts qu’ils partagent avec Facebook dans leurs paramètres. ».

À en croire Business Insider, les adresses mail récoltées par Facebook auraient permis à la firme d’améliorer le ciblage publicitaire de ses annonces. La plateforme aurait aussi utilisé ces données pour vous suggérer des amis.

A force d’enchaîner les bourdes, Facebook risque de perdre le peu de crédibilité qui lui reste.

Mots-clés facebook