Facebook a supprimé plus de deux milliards de faux comptes cette année

Depuis le début de cette année 2018, Facebook s’attèle à faire le ménage sur sa plateforme. Le plus grand réseau social au monde a publié un rapport dans lequel il reconnait que 3 à 4% des comptes sur sa plateforme sont de faux comptes utilisés par des spammeurs ou des arnaqueurs. La plateforme vise principalement à retirer les comptes entrant dans 6 catégories.

Plus précisément les comptes proposant un contenu sexuel ou pornographique, les faux comptes, les comptes propageant les discours de haine, les comptes destinés à spammer les utilisateurs et les comptes promouvant le terrorisme ou partageant des contenus avec des scènes de violence. En plus de ces catégories, Facebook en a rajouté deux autres en avril 2018 : les comptes de harceleurs et les comptes proposant des contenus pédopornographiques.

Facebook

Toutefois, les comptes qui attisent le plus le désamour des vrais utilisateurs de la plateforme sont les faux comptes.

Facebook, la plateforme idéale pour les spammeurs et arnaqueurs

Les arnaqueurs se sont effectivement rendu compte de l’aubaine que le réseau social leur offrait.

Ils n’avaient qu’à créer un compte sous une fausse identité pour parvenir à atteindre des milliers d’utilisateurs et tout ceci, gratuitement.

Cependant, c’est une vraie plaie pour les utilisateurs qui reçoivent sans le vouloir des messages publicitaires, des offres de crédit, sans parler des messages émis par tout type d’arnaqueur. C’est justement pour éviter que ces faux comptes ne pénalisent l’expérience des utilisateurs et les fassent délaisser ou éviter Facebook que le réseau social a décidé d’accélérer la détection et la suppression de ces comptes.

1,5 milliard de comptes supprimés depuis avril 2018

Le ménage chez Facebook a commencé depuis le début de l’année.

Rien qu’au premier trimestre, la plateforme a éliminé 534 millions de faux comptes. En l’espace de six mois, soit d’avril à octobre 2018, Facebook a poursuivi ses efforts et supprimé le nombre record de 1,5 milliard de faux comptes.

Interrogé sur ce nombre titanesque, le réseau social a expliqué que sa vitesse de détection des faux comptes a accéléré grâce à ses algorithmes et les vérifications effectuées par les régulateurs humains. Néanmoins, Facebook ne compte pas s’arrêter aux faux comptes et aux comptes proposant des contenus illicites, douteux ou publicitaires.

Il compte dorénavant inclure les contenus sensationnalistes et provocateurs dans la liste des choses à éliminer de sa plateforme.

Mots-clés facebook