Facebook attaque Apple pour concurrence déloyale auprès de la Commission européenne

Apple est dans le viseur… d’à peu près tout le monde ! Car suite à son conflit judiciaire avec Epic Games, de nombreuses voix se sont élevées contre la position dominante de la société. Une position dominante lui permettant de contrôler où ses utilisateurs téléchargent des applications, ici sur l’App Store, tout en s’octroyant une grosse commission de 30% sur les achats. En contournant les règles d’Apple, Epic Games aura provoqué son bannissement, ainsi que le retrait de Fortnite sur iOS. Mark Zuckerberg avait alors décidé de prendre la parole, expliquant qu’il faut jeter un œil au cas Apple.

Et aujourd’hui, c’est sa société, Facebook, qui attaque Apple pour concurrence déloyale auprès de la Commission européenne, explique Apple Insider.

Un écran e téléphone avec le logo de Facebook

Photo de Gerd Altmann. Crédits Pixabay

Facebook, qui s’était déjà exprimé à propos de la commission de 30%, critique à son tour cette position dominante d’Apple.

Apple est visé par de multiples accusations de concurrence déloyale

Apple est tout puissant sur iOS, et ça ne plaît pas vraiment aux sociétés numériques. Ce dernier est aujourd’hui attaqué par Facebook devant la Commission européenne. Comme l’explique Apple Insider, la société de Mark Zuckerberg a répondu à un questionnaire dans lequel figurait “En tant qu’acteur professionnel d’importantes plate-forme numérique, avez-vous des problèmes à propos des conditions de certaines grosses entreprises ?“.

À cette question, Facebook répond oui, en pointant du doigt… Apple ! La société explique que “L’App Store est effectivement l’unique moyen pour les développeurs d’accéder aux utilisateurs d’appareils Apple“. Un fait, puisque seule la boutique virtuelle de la firme de Cupertino peut être utilisée pour télécharger des applications. Facebook poursuit “Nous avons dû faire face à des obstacles dans la collaboration avec les politiques et contrôles d’Apple à propos des paiements pour l’application […] Régulièrement, Apple a abusé d’une position privilégiant ses propres services et revenus au détriment des autres“.

En plus de la commission de 30%, Facebook explique que c’est à Apple de décider quels jeux peuvent être proposés ou non sur Facebook Gaming, pour les utilisateurs iOS. Pour la société, la firme de Cupertino “fait en sorte que les consommateurs d’appareils Apple puissent uniquement acheter des jeux et services auprès d’elle“.

Les acteurs numériques se manifestent progressivement avec une même position : dénoncer le monopole d’Apple.