Facebook : attention à cette nouvelle arnaque basée sur les amis de confiance !

Les utilisateurs de Facebook sont actuellement victimes d’une nouvelle tentative de piratage. Le célèbre réseau social est utilisé par des hackers pour diffuser un phishing (technique de piratage destinée à récupérer des informations personnelles) à partir de sa fonctionnalité « contacts de confiance ». Les pirates utilisent cette option pour piéger les utilisateurs en se faisant passer pour des amis de « confiance » et les inciter à cliquer sur un lien contenant un virus.

Cette information a été diffusée par le site Access Now. Les hackers procèdent en envoyant un message aux utilisateurs en leur faisant croire qu’ils sont amis.

Facebook

Dans ce message, le pirate demande à son interlocuteur de l’aider à récupérer l’accès à son compte. Pour rappel, l’option « contacts de confiance » permet de choisir entre trois et cinq amis qui pourront vous envoyer un code de récupération via une URL en cas de problème de connexion au compte.

Une technique de phishing reposant sur la fonction des “amis de confiance”

Malheureusement, vu le succès de Facebook, les personnes malintentionnées s’en servent pour pirater le compte des utilisateurs.

D’après les informations recueillies, de nombreuses personnes sont déjà tombées dans le panneau. En voulant aider leurs faux « amis », les victimes ont ouvert un e-mail qui était supposé contenir un code à restituer au « contact de confiance » pour qu’il retrouve l’accès à son compte.

En réalité, en ouvrant le courrier électronique, l’utilisateur donne son code au hacker qui aura accès à son compte Facebook et a toutes les informations personnelles qui se trouvent dessus.

Le phishing peut être évité

Pour se protéger des pirates, l’idéal est de contacter directement l’ami qui fait réellement partie de vos « contacts de confiance », que ce soit par appel ou message pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un usurpateur.

L’option « contacts de confiance » vous oblige aussi à contacter les amis que vous avez choisis pour vous envoyer une partie du code à reconstituer. Dans le cas d’un phishing, le hacker ne prendra pas la peine de vous envoyer cette partie du code et essayera de vous convaincre que le code que vous avez suffira.

Ces conseils vous permettront de vous protéger des pirates. Dans tous les cas, l’attention est de mise pour réduire les risques.

Mots-clés facebookweb