Facebook : attention à l’arnaque des chiots gratuits !

Facebook compte un peu plus de deux milliards d’utilisateurs actifs désormais et cela fait par conséquent du service une cible de choix pour tous les arnaqueurs. Une nouvelle arnaque vient précisément d’apparaître.

Facebook est un peu le réseau social de tous les superlatifs. Le service marche en effet très fort et il attire ainsi quotidiennement un peu plus d’un milliard d’utilisateurs actifs. Ces derniers sont en outre loin de se cantonner à leur simple profil et la plupart d’entre eux utilisent ainsi des groupes pour échanger facilement avec des personnes partageant les mêmes affinités ou les mêmes centres d’intérêt.

Huskies

Cette popularité n’a cependant pas que des bons côtés et le service rencontre ainsi beaucoup de succès chez les hackers ou les escrocs.

Facebook, un service victime de sa popularité

Facebook voit en effet surgir de nombreuses arnaques chaque année et certaines d’entre elles sont extrêmement bien ficelées.

C’est le cas de cette nouvelle arnaque, repérée dans un groupe fréquenté par les habitants de la ville d’Antibes : Tu sais que tu viens d’Antibes quand…  Plus tôt dans la semaine, une femme a en effet publié une annonce dans le groupe afin de proposer – gracieusement – des chiots de race à ses membres. Des Huskies, pour être plus exact.

Intéressé, un autre membre du groupe a donc contacté la propriétaire afin d’en savoir un peu plus sur les petits de la portée. Plusieurs messages ont été échangés, des messages agrémentés de photos des chiots.

L’homme a arrêté son choix sur l’un des chiots et les ennuis ont commencé.

La femme a en effet prétendu habiter en Corse et elle a lui donc demandé de s’acquitter des frais de transport en bateau, des frais atteignant un montant de cent cinquante euros. Loin d’en rester là, elle a également demandé cinq cents euros de plus pour la location d’une cage de transport et trois cents euros pour les frais de vétérinaire.

Une arnaque bien ficelée

L’homme s’est exécuté. En tout, il a envoyé plus de mille quatre cents euros à la femme. Pour rien, naturellement, puisque le chiot en question n’est pas arrivé à bon port.

Cette affaire n’est évidemment pas un cas isolé et nous en avions d’ailleurs parlé en 2016 avec une arnaque extrêmement bien montée, une arnaque reposant sur plusieurs gros sites reproduits à l’identique, des sites proposant à la vente une pilule miracle capable d’étendre les capacités cognitives humaines à la manière du film Sans Limite.

Depuis, Facebook a bien entendu pris des mesures, mais ces dernières sont loin d’être parfaites et c’est précisément la raison pour laquelle il est impératif de se montrer méfiant.

Mots-clés facebookweb