Facebook : bientôt moins de visibilité pour les clients tiers

Et voilà, l’information vient tout juste de tomber, Facebook a décidé d’appliquer une nouvelle stratégie visant à offrir moins de visibilité aux clients tiers histoire de mettre en avant ses propres services. Exactement comme Twitter, donc. A croire que le temps de l’ouverture est révolu, tiens. Une nouvelle page se tourne, mais on précisera tout-de-même que cette limitation ne visera, dans un premier temps, que les pages. Intéressant, mais il y a de fortes chances que le géant des réseaux sociaux n’en reste pas là et qu’il finisse par étendre cette limitation à tous les autres modules de son service…

Jusqu’à présent, lorsque l’administrateur d’une page partage un lien sur cette dernière, alors son message comporte une mention spécifique et citant le nom du client tiers utilisé pour le publier. Sur la page de la Fredzone, par exemple, tous mes articles sont publiés à l’aide de RSS Graffiti et vous pouvez donc voir apparaître un “via RSS Graffiti” dans chaque encart posté par ce moyen. Mention qui inclue d’ailleurs un lien pointant vers la page de l’application.

Facebook : bientôt moins de visibilité pour les clients tiers

Facebook offrira bientôt moins de visibilité aux clients tiers.

Bientôt, ce sera donc de l’histoire ancienne et Facebook a ainsi décidé de supprimer cette mention de toutes nos pages. Toutes ? Oui, toutes, vraiment toutes. Les flux personnels ne sont pas encore impactés, bien sûr, mais ils le seront peut-être dans un futur proche. Après tout, si Facebook met en place cette limitation sur ses pages, il y a de fortes chances qu’il le fasse aussi pour chacun de ses autres modules. En tout cas, ce serait logique.

Après, la question que je me pose, c’est si ce type de restriction a vraiment un impact sur les clients tiers. Les réseaux sociaux sont effectivement utilisés soit par des néophytes, soit par des Geeks et je pense que ces derniers n’ont pas besoin de voir apparaître ce genre de mention pour décider, ou non, d’utiliser ce type d’outils. Quant aux internautes qui ne maitrisent pas forcément ces technologies, il y a de toute façon peu de chance qu’ils se lancent dans cette aventure, non ?

Tellement de questions, et si peu de réponses…

Mots-clés facebookweb