Facebook : le bouton « écouter » fait son entrée sur les pages des musiciens

Ce n’est peut-être pas la fonction du siècle, mais elle risque d’intéresser tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la musique. Et plus précisément, tous ceux qui aiment bien glander sur Facebook pour trouver de nouveaux groupes à la mode. Car en effet, désormais, il est possible de trouver sur toutes les pages des musiciens un nouveau bouton « écouter ». Bouton qui va évidemment vous permettre de démarrer Spotify ou Mog et d’écouter tranquillement tous les derniers hits du groupe en question. C’est plutôt cool et ça devrait sans doute permettre à quelques groupes de se faire un peu connaître.

Facebook : le bouton "Ecouter" fait son entrée sur les pages des musiciens

Bah oui, parce qu’on trouve quand même pas mal d’internautes sur Facebook. Des internautes qui y passent d’ailleurs pas mal de temps chaque jour et qui sautent très souvent de liens en liens sans trop se poser des questions. Dans ce contexte, lorsqu’on est un musicien plutôt doué, on peut facilement profiter du bouche à oreille pour se faire connaître et même pour trouver son public. Jusqu’à présent, les artistes pouvaient ainsi placer sur leurs pages des lecteurs EMBED pour permettre à leurs visiteurs d’écouter leur musique en ligne mais ce bouton devrait sans doute leur simplifier la vie.

Car en effet, les utilisateurs de Facebook sont très friands de ce genre de trucs. Tout ça grâce au bouton « j’aime » qui est rentré dans les moeurs bien comme il faut. Alors forcément, avec un bouton « écouter » qui renvoie directement sur un service d’écoute de musique en streaming comme Spotify, Deezer, Mog ou les autres, les groupes devraient toucher encore un peu plus facilement les utilisateurs du réseau social. Et avec un peu de chance, ils parviendront donc à se faire un peu plus connaître. Au final, c’est intéressant pour tout le monde : l’internaute n’a plus à se galérer avec un lecteur EMBED et l’artiste peut partager plus facilement sa musique.

Le truc, quand même, c’est qu’à ce train là, nous ne sommes pas sortis de l’auberge. On l’a bien vu avec le Social Graph 2.0 de Facebook, les boutons semblent jouer un rôle important dans la nouvelle stratégie du service, et ils n’ont donc pas fini de fleurir un peu partout sur nos pages. Au bout du compte, ils risquent donc de se noyer dans la masse et c’est finalement le point qui me rend le plus perplexe.

Via