Facebook : vers un meilleur ciblage des publications sur les pages entreprises

En ce moment, ça ne va pas très fort pour Facebook. Son action n’en finit plus de dégringoler, le service semble en plus avoir du mal à innover ou, tout du moins, à faire preuve d’originalité, et son programme publicitaire est en plus vivement critiqué. Bref, tout va mal et c’est peut-être ce qui l’a poussé à intégrer de nouveaux critères au module de ciblage des publications proposé sur les pages entreprises. De nouveaux critères qui viennent directement taper dans nos données personnelles, dans nos données privées, et qui risquent sans doute de faire tiquer certains d’entre vous…

Facebook : vers un meilleur ciblage des publications sur les pages entreprises

Jusqu’à présent, les pages entreprises pouvaient s’amuser avec une poignée de critères pour cibler leurs publications, des critères qui s’appuyaient essentiellement sur la localisation et sur la langue de l’internaute. Et non, pas la peine de chercher sur vos pages persos, ainsi, puisque seules les pages des sociétés profitent de ces fonctionnalités. Et justement, ce qui risque de faire beaucoup de bruit, c’est que de nouveaux critères viennent tout juste d’être ajoutés à la liste, des critères qui portent désormais sur :

  • La civilité de l’internaute.
  • Son âge.
  • Sa situation amoureuse.
  • Sa scolarité, sa formation.
  • Son lieu de travail.
  • Ses centres d’intérêt.

C’est assez cool, grâce à ces nouveaux critères, on pourra envoyer de gentils messages aux teens surfeuses de Californie ou encore à la mamie du Cantal. Pour les entreprises, donc, c’est une nouveauté très intéressante et qui devrait leur permettre de cibler encore un peu plus leurs différentes publications. Côté internaute, en revanche, il n’en va pas de même. Une fois de plus, nous pouvons effectivement avoir l’impression que Facebook joue avec nos données, qu’il ne les approprient et qu’il fait en plus de l’argent sur notre dos. Et ça, à force, ça risque quand même d’agacer pas mal de monde.

Tout ça en plus pour que ce soit des robots qui cliquent sur nos liens…

Ah et sinon, puisqu’on parle de Facebook, sachez qu’il devrait être bientôt possible d’éditer une publication, un peu comme ce que propose Google+ depuis ses débuts. Ca n’a l’air de rien mais c’est typiquement le genre de fonctionnalité qui fait cruellement défaut au service.

Via (Crédits PhotoOlga Palma)