Facebook : Coca Cola Company lance à son tour un boycott après Verizon

Voilà plusieurs mois que Facebook est pointé du doigt pour sa totale inaction face aux événements récents et la prolifération d’une parole haineuse sur les réseaux sociaux. Mark Zuckerberg avait publiquement expliqué ne pas vouloir censurer les publications violentes de Donald Trump. Du côté de Snapchat, on a simplement décidé de tourner le dos à l’actuel président des USA tandis que Twitter n’hésite pas à épingler certains tweets. Face à cette inaction, plusieurs cadres de Facebook ont décidé d’attaquer publiquement Mark Zuckerberg avec lequel ces derniers sont en total désaccord.

Face à cette position, c’est un énorme boycott qui a été lancé par la Ligue Anti-Diffamation et la NAACP.

Crédits Pixabay

Et après Verizon, c’est Coca Cola Company qui décide de rejoindre le boycott publicitaire de Facebook.

Un gros manque à gagner publicitaire pour Facebook

La semaine dernière, c’est Verizon qui annonçait boycotter Facebook. Un opérateur majeur aux USA qui, en ne louant plus d’espace publicitaire, met la société en difficulté avec l’approche des élections présidentielles américaines. Et aujourd’hui, c’est la multinationale (pour ne pas dire le mastodonte) Coca Cola Company qui décide de tourner le dos à Facebook, joignant le mouvement lancé par la NAACP et la Ligue Anti-Diffamation.

Un mouvement appelé « Stop hate for profit » (« Arrêtez la haine pour le profit« ) qui dénonce l’inaction du réseau social face à la multitude de publications haineuses qui ne sont pas assez modérées. Sans oublier la grande désinformation présente sur la plate-forme.

Coca-Cola Company cesse donc les paiements pour un mois (juillet) sur le réseau de social pour protester avec d’autres grands géants. Car Facebook semble faire fi des nombreux reproches à son égard lorsque l’argent est en jeu. Joe Biden, candidat démocrate à la présidentielle américaine, avait même invité la société à de plus grands efforts. Le réseau social lui avait alors répondu vouloir jouer un rôle neutre, position prônée par Mark Zuckerberg.

Mais ce n’est pas tout puisque Coca-Cola Company va étendre son boycott… sur tous les réseaux sociaux, pour au moins trente jours ! Le PDG de la société explique lui-même vouloir tirer profit de ce temps pour « revoir nos standards et politiques publicitaires, et constater si une refonte en interne est nécessaire« . Coca-Cola Company demande à ce que « les réseaux sociaux nettoient les plates-formes de la haine, violence et du contenu inapproprié » avant de conclure « nous nous attendons à une meilleure responsabilité et transparence de leur part« .

Mots-clés coca-colafacebook