Facebook est poursuivi pour discrimination liée au ciblage publicitaire

Mardi dernier, la National Fair Housing Alliance (NFHA) a déposé une plainte contre le numéro un mondial des réseaux sociaux. L’affaire a été confiée au tribunal fédéral à New York, où se trouve un bureau de la firme. L’organisation accuse la compagnie de discrimination. Elle lui reproche le fait qu’elle laisse les propriétaires et les courtiers immobiliers empêcher certaines catégories de personnes de voir des publicités de logements à vendre ou à louer.

Les demandeurs ont évoqué une loi historique du droit civil américain, la loi sur le logement équitable. Ils soutiennent que la politique de ciblage publicitaire de Facebook fondée sur les informations personnelles concernant les utilisateurs est discriminatoire. Les allégations sont basées sur une enquête menée entre novembre 2017 et mars de cette année par le groupe.

facebook-wifi

Les organisations qui composent ce dernier ont « créé des dizaines de publicités sur le logement et complété le processus complet de soumission et d’examen des annonces de Facebook.»

Une mauvaise gestion des données des utilisateurs ?

« Au milieu des dernières semaines, Facebook a mal géré les données des utilisateurs, et notre enquête montre que Facebook permet et encourage même ses annonceurs payants à faire preuve de discrimination à l’aide de ses nombreuses données personnelles », a déclaré Lisa Rice, PDG de NFHA dans un rapport.

« Il est déjà difficile pour les femmes, les familles avec enfants, les personnes handicapées et les autres groupes défavorisés de trouver un logement. La plate-forme de Facebook qui exclut ces consommateurs de voir jamais certaines annonces pour louer ou acheter un logement doit être changé immédiatement », a-t-elle ajouté.

Une récente enquête de l’initiative Reveal du Center for Investigative Reporting a par ailleurs démontré que les personnes de couleur étaient beaucoup plus susceptibles de se voir refuser des prêts immobiliers.

« Nous nous défendrons vigoureusement »

Fred Freiberg est le directeur exécutif du Fair Housing Justice Center, basé à New York. « La plate-forme de Facebook est l’équivalent virtuel de l’affichage d’une affiche à louer qui dit Pas de familles avec jeunes enfants ou sans femmes, mais elle le fait de manière insidieuse et furtive afin que les gens n’aient aucune idée de leur exclusion familiale », a-t-il affirmé.

« Il n’y a absolument aucune place pour la discrimination sur Facebook », a réagi un porte-parole de Facebook. « Nous croyons que cette poursuite est sans fondement, et nous nous défendrons vigoureusement », a-t-il ajouté.

Mots-clés facebookweb