Facebook et Chan Zuckerberg Initiative prennent des mesures contre le coronavirus

Facebook, en étroite collaboration avec son entreprise philanthropique CZI (Chan Zuckerberg Initiative), prend sa part de responsabilitéface à la propagation du COVID-19. Dans un communiqué publié le 4 mars 2020, le PDG du réseau social, Mark Zuckerberg détaille la manière dont son groupe va s’y prendre pour faire face à l’épidémie.

Le coronavirus, connu par tous de par sa capacité à générer une infection pulmonaire sévère mortelle, atteint de plus en plus de personnes dans plusieurs pays du monde. Si l’épidémie elle-même est assez effrayante, la désinformation virale sur la maladie ne fait qu’aggraver la situation. C’est la raison pour laquelle Facebook et CZI décident de faire ce qui est en leur pouvoir pour arrêter les inductions en erreur à propos de l’épidémie.

Crédits Pixabay

Trois types d’objectifs, dont la diffusion d’informations crédibles, l’arrêt de la désinformation et la mise à disposition des données pour la recherche, ont été fixés par Zuckerberg et son équipe.

La stratégie mise en place

Les utilisateurs de Facebook à la recherche d’informations sur le COVID-19 sont dorénavant redirigés vers une fenêtre contextuelle de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Le fil d’actualité des utilisateurs habitant dans un pays où un cas de coronavirus a été identifié est également pourvu d’éclaircissements à jour sur la maladie. Les informations partagées se portent généralement sur la réduction des risques d’infection.

En tant que réseau social, Facebook donne l’opportunité aux utilisateurs de partager leurs expériences sur l’épidémie sur sa plateforme. Les normes communautaires sur le non partage des choses mettant les gens en danger ne devraient pas pour autant être violées. Dans ce cadre, les fausses allégations dénoncées par les autorités sanitaires ainsi que les publicités mensongères concernant la guérison du COVID-19 seront supprimées par Facebook.

Étroite collaboration avec les autorités sanitaires

Pour atteindre ses objectifs de lutte contre les fake news sur le coronavirus, Facebook collabore avec diverses autorités sanitaires. Parmi elles figurent les ministères nationaux de la santé et les organisations telles que l’OMS, le CDC (Center for Disease Control) et l’UNICEF (United Nations International Children’s Emergency Fund).

En plus des aides en nature fournies par Facebook, l’OMS et les autres organisations sanitaires ont également droit à des annonces gratuites sur la plateforme. Le but est tout simplement de renforcer la diffusion des informations véridiques sur le coronavirus en temps réel.

Espérons que les efforts menés par Facebook et CZI seront un tant soit peu utile pour adoucir les malheurs provoqués par la COVID-19.