Facebook et Coronavirus : un don de 100 millions de dollars pour soutenir la presse

Facebook est plus que jamais mobilisé dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus. Et pour cause, le géant américain a décidé de venir en renfort de la presse par le biais d’un programme de financement à grande échelle. La firme californienne prévoit ainsi de verser un don de 100 millions de dollars à destination de l’industrie des médias.

« Le secteur des médias travaille dans des conditions extraordinaires », a déclaré Campbell Brown, responsable des collaborations avec les médias de Facebook. Face à ces contraintes, le réseau social souhaite apporter sa part de contribution. Les subventions viseront donc à accompagner financièrement les salles de presse réparties un peu partout dans le monde.

(Crédits Pixabay)

25 millions de dollars seront débloqués dans l’urgence. Les 75 millions restants seront octroyés sous forme d’aide à la promotion marketing.

Soutenir les organes de presse

Dans un post récent, Facebook a admis que les recettes publicitaires des organismes de presse subissent une baisse significative en cette période de crise. La firme souligne également l’importance de la mission des journalistes pour lutter contre la désinformation. La subvention aura donc pour finalité d’aider ces journalistes à couvrir les actualités du moment.

Une première tranche de la somme promise a été distribuée à 50 salles de presses implantées au Canada et aux États-Unis. En Caroline du Sud, l’organe de presse The Post and Courier s’est servi du financement pour alimenter les informations principalement liées au Coronavirus.

Le Missourian du Sud-est, un autre bénéficiaire, a quant à lui utilisé la somme pour optimiser sa technologie de télétravail.

Améliorer l’industrie des médias

À l’heure où les réseaux sociaux sont devenus une arme de lutte contre la propagation de fake news, Facebook souhaite amener sa part de contribution.

En février dernier, la firme avait décidé de filtrer les publications en supprimant les contenus promouvant de soi-disant remèdes contre le Covid-19. Dans sa lutte acharnée contre la désinformation, elle a également permis à l’OMS de publier gratuitement sur la plateforme tous les éléments liés à la pandémie.

Le projet de financement initié par Facebook est la dernière stratégie en date de l’entreprise pour promouvoir la fiabilité de la couverture médiatique. Nancy Lane, DG de Local Media Association (un organisme à but non lucratif) a salué cet acte d’une grande générosité. Elle estime que la subvention constitue : « une opportunité vers une orientation numérique durable » de la presse.

Mots-clés facebook