Facebook Groups proposera bientôt des salons de discussions pouvant accueillir 250 membres

Facebook est actuellement le réseau social le plus utilisé au monde. Par conséquent, la firme de Mark Zuckerberg se doit d’innover pour garder son niveau de popularité. Bientôt, les développeurs du site vont permettre aux utilisateurs de créer des groupes de discussion pouvant accueillir jusqu’à 250 membres. Avec cette mise à jour, les membres du groupe auront également la possibilité d’effectuer des appels vidéo et audio avec un maximum de cinquante membres.

Ces nouvelles possibilités pourraient totalement révolutionner les discussions de groupe. Par contre, les administrateurs des groupes auront probablement du mal à gérer le fil des discussions avec autant de monde dans une seule et unique discussion.

Facebook

Notons que la possibilité de créer des groupes de discussion pouvant accueillir jusqu’à 250 membres a été lancée sur l’application Messenger il y a déjà quelques mois. Si Facebook décide aujourd’hui de l’intégrer à son site, nous pouvons en déduire que la fonctionnalité a été un succès.

Une mise à jour pour élargir les groupes de discussion

Les administrateurs de groupe influents seront les premiers intéressés par cette nouvelle fonctionnalité. En effet, ils pourront s’en servir pour faire la promotion d’un événement, pour retransmettre un match à la télévision ou encore pour discuter d’un sujet spécifique.

Toutefois, cette fonctionnalité pourrait également servir dans le domaine professionnel. En effet, elle pourrait servir à organiser des réunions ou à partager des informations liées au travail.

Bien entendu, Facebook a pensé à tout. Pour éviter que les membres du groupe ne soient bombardés de notifications, il sera possible de modifier les paramètres de notifications pour stopper ou limiter les notifications.

Ainsi, les utilisateurs pourront ne recevoir des notifications que lorsque quelqu’un les marque dans un message.

Facebook respecte le choix des utilisateurs

Pour accéder aux groupes de discussion, Facebook enverra tout d’abord une notification aux utilisateurs, les invitant à rejoindre la nouvelle discussion de groupe. L’utilisateur devra ensuite accepter de rejoindre le groupe de discussion pour commencer à recevoir ses notifications.

Ainsi, les administrateurs ne pourront pas ajouter de nouveaux membres à leurs groupes de discussion sans l’autorisation de ces derniers.

Si les internautes manquent l’alerte initiale, ils pourront toujours accéder au nouvel onglet de discussion pour parcourir les discussions actives ou en lancer une nouvelle.

Mots-clés facebook