Facebook : La source à l’origine d’un article sera désormais affichée

Facebook est un réseau social où sont relayés quotidiennement énormément d’articles. Beaucoup de sources sérieuses et fiables, d’autres pratiquant une désinformation à grande échelle. Facebook est régulièrement critiqué pour sa gestion de la presse et tente de mettre en place des règles pour assurer que les utilisateurs soient face à des informations solides. Car certains n’hésitent pas à publiquement critiquer la gestion de la société de Mark Zuckerberg, comme le candidat démocrate Joe Biden. Mais aujourd’hui, Facebook annonce une grande nouvelle quant à la mise en avant des articles.

Sur son blog, Facebook annonce relative à la source des articles.

Un écran e téléphone avec le logo de Facebook

Photo de Gerd Altmann. Crédits Pixabay

Désormais, la source des articles sera affichée pour permettre aux utilisateurs d’avoir une idée de la solidité d’une information, et que l’organisme à l’origine de cette dernière soit mise en avant.

Une source mise en avant et une autre assurance de la pertinence d’une information

Le nouvel algorithme annoncé par Facebook aura deux vertus. La première, c’est de permettre aux utilisateurs d’identifier la source d’une information et de savoir si elle est solide. L’autre est de permettre à un média ayant dégotée cette dernière de voir son travail reconnu et mis en avant. Par exemple, si Le Parisien publie un article exclusif et que d’autres médias le reprennent, un lien vers la source sera indiqué.

Pour Facebook, il s’agit de mettre en avant les articles originaux qui « jouent un rôle majeur lorsqu’il s’agit d’informer les internautes dans le monde, d’une nouvelle fraîche aux enquêtes plus pointues« .

Pour mettre en place tel système, nous examinons un groupe d’articles à propos d’un sujet en particulier puis repérons ceux qui sont le plus souvent mentionnés comme la source. Nous commencerons alors à repérer la source d’origine dans les articles anglophones puis nous le ferons pour les actualités dans d’autres langues dans le futur.

Mais ce n’est pas tout pour l’algorithme. Ce dernier permettra également de repérer lorsqu’un article indique son auteur. Selon le réseau social, les actualités anonymes sont souvent peu fiables et faites pour générer un trafic. Facebook s’attend donc à ce que les médias fassent preuve de transparence quant aux auteurs derrières les articles.