Facebook lance Messenger Rooms pour passer des appels jusqu’à 50 participants

La course aux applications de visioconférence est lancée avec le confinement qui fait exploser l’utilisation de ces services. Certaines plates-formes sont plus populaires que d’autres comme Zoom qui fait énormément parler ces derniers jours pour sa popularité – mais également les scandales autour. Mais pour la concurrence, il est nécessaire de renforcer les services pour que les utilisateurs puissent profiter de visioconférences ergonomiques. Et alors que WhatsApp va étendre son nombre de participants à 8 d’après sa bêta sur Android et iOS, une autre plate-forme détenue par Facebook voit ce chiffre étendu.

Il s’agit de Messenger Rooms, la plate-forme de visioconférence par Facebook.

Crédit : Facebook

Il est possible dès aujourd’hui de participer à 50 aux appels sur Messenger Rooms.

50 participants au total sur Messenger Rooms

C’est un gros argument pour Messenger Rooms, disponible dès à présent. Histoire d’appeler le maximum de personnes, le service propose des visioconférence jusqu’à 50 personnes ! On imagine la solution idéale pour les familles nombreuses, les groupes d’amis mais surtout les réunions professionnelles. Car avec le confinement, beaucoup de sociétés ont décidé d’opter pour le télétravail. Et appeler autant de personnes peut s’avérer nécessaire pour limiter les problèmes au niveau de la communication d’une information.

Pour accéder à Messenger Rooms, on peut passer par un lien vidéo présent dans les groupes de discussion. Il est également possible de lancer une session depuis le fil d’actualité Facebook mais également Messenger, tout simplement. Gros point fort : pas forcément besoin de compte Facebook ou de Messenger pour que vos proches puissent y participer. Il suffit d’avoir le lien. L’autre argument de taille, pour éviter les indésirables ou trolls, est la possibilité de verrouiller une session.

Le déploiement de Messenger Rooms a déjà commencé pour l’ensemble des utilisateurs. Comme souvent, il faudra peut-être attendre un petit moment chez certains pour en profiter, la fonctionnalité étant disponible progressivement.

Facebook mise donc énormément sur Messenger Rooms dans la course effrénée en plein confinement. Mark Zuckerberg avait récemment annoncé que, malgré le trafic important de ses services qui a doublé, le nécessaire serait fait pour que les infrastructures tiennent le coup malgré les problèmes logistiques qu’impliquent la pandémie avec le télétravail de ses équipes.

Mots-clés facebookmessenger