Facebook : les “jeunes adultes”, désormais les priorités

Dans le cercle fermé des réseaux sociaux, la concurrence est incontestablement rude. Et même si les nouveaux venus, à l’instar de Trump et de son TRUTH Social, font parler d’eux de temps en temps, Facebook, Twitter, et désormais TikTok, se taillent la part du lion.

On comprend donc aisément que chaque plateforme veuille tirer la couverture à elle seule. Mais voilà, ce n’est pas chose aisée. D’ailleurs, Facebook a bien compris que la tendance ne joue pas tellement en sa faveur actuellement.

facebook-ecran-daccueil
Image de sitthiphong par 123RF.com

En cause, TikTok, que Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook lui-même, qualifie de “plus grand compétiteur auquel son entreprise a eu à faire face“. En effet, les projections des analystes de la boîte montrent un déclin du nombre d’utilisateurs. Une tendance à la baisse observée surtout chez les jeunes et qui est appelée à empirer ces prochaines années.

Une baisse sensible du nombre de jeunes utilisateurs

Selon les analystes de Facebook, les jeunes d’aujourd’hui passent 2 à 3 fois plus de temps sur TikTok que sur Instagram. Quant à Snapchat, l’application est devenue la plus prisée des adolescents et des jeunes pour rester en contact avec les amis et proches. Et les chiffres sont là pour en témoigner.

Ainsi, toujours selon les statistiques, le nombre d’utilisateurs des services de Facebook (le réseau social éponyme, mais également Instagram, et WhatsApp) a baissé de 13 % depuis 2019. Une bonne partie de ses parts de marché ayant donc été captée par la concurrence. Mais le pire est à craindre.

En effet, les projections annoncent que d’ici les deux prochaines années, la baisse sera de 45% sur le segment des jeunes utilisateurs.

Les jeunes adultes seront au centre des préoccupations

La situation est telle que la firme de Menlo Park, à travers son PDG, a récemment annoncé mettre les jeunes adultes “au centre des priorités“. En ciblant un public plus âgé, cette stratégie revisitée visera à contrer l’influence de TikTok et de Snapchat. En tout cas, c’est comme cela que Zuckerberg voit les choses.

Et selon Zuckerberg, cela va commencer avec Instagram. Des “changements significatifs” devraient ainsi pointer le bout de leurs nez. Ces changements vont remettre le segment des jeunes adultes au “centre de l’expérience utilisateur” selon l’intéressé. En parallèle, la firme explore aussi des pistes pour améliorer l’attractivité de ses services auprès des plus jeunes.

On reste donc aux aguets quant aux évolutions que Facebook compte mettre en place. L’on ne manquera pas de vous tenir informés.