Facebook Live peut aussi être utilisé comme arme politique

Le 25 juillet dernier, Elin Ersson, une jeune étudiante suédoise a entravé l’expulsion d’un demandeur d’asile afghan à l’aéroport de Göteborg, en Suède. La jeune militante s’est montrée déterminée à empêcher le décollage du vol. Après avoir appris que l’homme de 52 ans sera évacué via ce vol à destination de Turquie, elle a acheté un billet. Lorsque tous les passagers étaient à bord, Elin Ersson a commencé à se filmer en direct sur Facebook.

Se promenant dans l’allée, elle a déclaré : « Je suis dans un avion dans lequel se trouve quelqu’un qui doit être expulsé vers l’Afghanistan, où il risque d’être tué ». Certains passagers étaient mécontents du fait qu’elle retardait le vol, d’autres ne comprenaient tout simplement pas ce qu’elle faisait.

IA Facebook

Le demandeur d’asile a finalement pu sortir de l’avion. L’action de la jeune activiste lui a offert un bref répit. Dès sa sortie, il a été remis en détention et serait rapatrié ultérieurement.

Un sang-froid et une détermination remarquables

« Elin Ersson […] a acheté un ticket pour le vol de Göteborg vers la Turquie après qu’elle et d’autres activistes du droit d’asile ont découvert qu’un Afghan devait monter à bord pour être expulsé, d’après les comptes-rendus de la presse suédoise », a rapporté The Guardian.

Durant l’intervention qui a duré environ un quart d’heure, la jeune militante a su garder son sang-froid. De plus, elle a intelligemment veillé à n’enfreindre aucune loi. Elle ne filmait que son visage pour ne pas montrer ceux des autres passagers. Elle savait également que le pilote avait la prérogative de faire sortir le demandeur d’asile si la situation retardait le vol.

« Je fais ce que je peux pour sauver la vie d’une personne », a affirmé la jeune étudiante de l’université de Göteborg. « Tant que quelqu’un est debout, le pilote ne peut pas décoller. Je veux juste empêcher cette expulsion et, ensuite, j’obéirai aux règles », a-t-elle souligné.  Elle a ajouté qu’elle ne comptait pas s’asseoir « tant que cette personne n’est pas sortie de l’avion. »

Une source d’inspiration pour de nombreux internautes

Lorsqu’un passager en colère a essayé de lui arracher son portable, elle a répliqué : « pour vous, le plus important une vie ou votre temps ? ».

La jeune étudiante voulait ainsi protester contre la politique migratoire suédoise qui, selon elle, « envoie les gens en enfer ».

Certains voyageurs, qui ont compris la cause qu’elle défend, ont décidé de se lever et de la soutenir. Finalement, sa requête a été validée. « Ils sortent ses bagages, alors j’attends qu’on me dise que je peux sortir à mon tour », a-t-elle raconté, détaillant la scène.

La vidéo, devenue virale, a inspiré de nombreux citoyens suédois. La séquence a été vue par plus de deux millions d’internautes et likée plus de soixante-seize-milles fois.