Facebook Live : un homme a diffusé la capture d’un cambrioleur en direct

Un américain qui a attrapé un cambrioleur qui est entré par effraction dans sa maison a montré exactement comment il a traité l’individu à ses followers sur Facebook Live. La vidéo le montre en train de frapper l’intrus et le mettre KO. Jonathen Abram, père de six enfants et boxeur, était à l’étage du haut quand une de ses filles a crié qu’il y avait un intrus dans leur maison, dans le Michigan, États-Unis.

Le boxeur a raconté avoir eu peu de temps pour penser que l’homme avait « attraper sa fille ». Se précipitant pour protéger sa famille et en utilisant ses compétences de boxe, Jonathen a frappé fortement l’homme, le renversant au sol. Il s’est alors assis sur lui, a appelé la police et a commencé à enregistrer exactement ce qui se passait via Facebook Live.

Après environ six minutes, la police est finalement arrivée et a arrêté l’homme pour être entré par effraction dans un domicile privé.

Les détails de l’histoire

Jonathen Abram a décidé de filmer l’homme dans le but de se protéger jusqu’à l’arrivée de la police. Le boxeur craignait que les policiers tirent sur un « homme noir assis sur un homme blanc. » Pendant les minutes durant lesquelles ils ont attendu la police, un de ses enfants a supplié son père de ne pas laisser partir l’homme.

On peut entendre le père de famille dire à l’homme : « Seul un idiot essaie de pénétrer dans le berceau d’un boxeur. J’aurais pu te tuer, tu sais, j’aurais pu te tuer légalement. » Le boxeur a également tenu à s’expliquer et a dit : « Je n’ai fait rien de mal, je l’ai surpris en train d’essayer de s’introduire chez moi et il a commis une infraction. »

La suite des évènements

Répondant aux questions de Click Detroit le lendemain, Jonathen a indiqué que sa fille adolescente était paniquée quand elle l’a appelé.

Jonathen a dit : « Elle m’a dit qu’une personne était entrée dans la maison. Je l’ai immédiatement frappé et il est tombé dans les pommes. Mon cœur battait la chamade parce que je ne savais pas s’il avait un couteau. »

« Je ne savais pas s’il avait une arme à feu, je ne savais pas ce qu’il avait, mais je voulais protéger ma famille. » Il a ajouté qu’il avait décidé de filmer la rencontre de manière à « si quelque chose se passait, tout le monde verrait clairement que ce n’était pas de ma faute. »

Jacob Cruz, 32 ans, le cambrioleur, a été accusé d’entrée par effraction. Il a comparu à la cour avec un œil au beurre noir et a plaidé non coupable.