Facebook Live : un homme abattu en direct

Un homme de Wingate, en Caroline du Nord, qui avait pour habitude de « révéler » des trafiquants de drogue sur Facebook, a diffusé en direct son propre meurtre lundi dernier via Facebook Live.

D’après le journal Charlotte Observer, Prentis Robinson a été abattu près du service de police de Wingate peu de temps après une discussion qu’il a filmée en live avec le chef de la police, Donnie Gay, au sujet de son téléphone portable volé.

Meurtre

Une rencontre malencontreuse après avoir parlé au chef de la police

Selon le compte-rendu du journal, Robinson a vu quelqu’un dans la rue et a tenté en vain de persuader cette personne de le laisser tranquille, évoquant ses followers en ligne en ce moment-là.

Environ cinq minutes et demie après le début de la vidéo, il a rencontré quelqu’un d’autre hors caméra. Robinson a apparemment dit à plusieurs reprises « Tu es en direct », essayant de dire à l’autre personne qu’il filmait sur Facebook. Un homme tenant un long objet noir apparait brièvement devant la caméra avant que plusieurs coups de feu ne retentissent.

Selon le Washington Post, Robinson a reçu plusieurs balles ; sa camera est tombée face vers le haut « de sorte que le reste de la vidéo Facebook Live montrait le ciel et la cime des arbres tandis que le suspect s’enfuyait. »

Un suspect arrêté

La police a obtenu un mandat d’arrêt contre un homme de Marshville nommé Douglas Colson qu’ils suspectaient d’être le tireur, a rapporté WSOC-TV. Plus tard, la police de la Caroline du Nord a confirmé qu’ils ont arrêté un suspect anonyme, selon Reuters.

Les membres de la famille et les autorités ont confirmé à Fox 46 que Robinson avait l’habitude d’essayer d’aider les forces de l’ordre à démasquer des trafiquants de drogue. Le chef de police de Wingate, Donnie Gay, a confié à la chaine que même s’il croyait que Robinson pourrait avoir des ennuis pour cela, il n’avait aucune raison de croire que cela pourrait dégénérer jusqu’au meurtre.

D’autres cas d’homicides ont déjà été enregistrés via Facebook Live depuis le lancement de l’outil en 2015. Il y a eu notamment un double assassinat en Thaïlande et le meurtre de Robert Goodwin, un homme de Cleveland âgé de 74 ans.