Facebook Live : un homme blessé à la gorge a diffusé une vidéo en direct

Facebook Live est régulièrement mêlé à des affaires sordides et un homme blessé par balle à la gorge a justement diffusé un live au début de la semaine… afin de menacer les membres du gang adverse de représailles.

D’après les maigres informations en notre possession, la scène se serait déroulée un peu plus tôt dans la semaine sur le territoire américain. L’auteur de la vidéo aurait été victime d’un traquenard monté par un gang adverse et il aurait reçu une balle au niveau du cou.

Gun Facebook Live

Au lieu d’appeler les secours, l’homme aurait pris sa voiture pour se diriger de son propre chef à l’hôpital le plus proche.

L’homme a été blessé au cou

Il aurait ensuite démarré la retransmission d’un direct sur Facebook Live avec son téléphone durant le trajet afin de menacer les membres du gang adverse de représailles. Le tout avec un langage fleuri.

Plus étonnant, le blessé n’a pas pris le temps de couvrir sa blessure ou d’arrêter le saignement. La vidéo le montrait donc en train de se vider progressivement de son sang, ce qui ne semblait pas l’émouvoir outre mesure puisqu’il a continué durant tout le trajet à invectiver ses ennemis en leur promettant de leur faire payer l’affront.

L’homme n’était pas seul dans le véhicule cependant. A plusieurs reprises au cours de la séquence, les internautes ont en effet pu entendre une femme en train de sangloter, une femme qui lui a même demandé à plusieurs reprises s’il allait bien.

Il a démarré un live pour menacer ses agresseurs

En pure perte, puisque le blessé l’a ignoré tout du long, préférant se focaliser sur sa vengeance. La retransmission a été ensuite coupée.

Boosie Badazz, un rappeur originaire de la Louisiane, est tombé sur cette vidéo en parcourant son flux d’actualités sur Facebook et il l’a partagée avec sa propre communauté. La séquence a été massivement relayée par la suite et elle a ainsi totalisé plusieurs milliers de vues dans les heures suivant sa publication.

Pour le moment, personne n’a réussi à identifier l’homme sur la vidéo et on ne sait donc pas si ce dernier a survécu à ses blessures, ni même s’il est arrivé à temps à l’hôpital pour être soigné.

La vidéo peut être visionnée ici, mais elle s’adresse à un public adulte et averti.