Facebook Live : un homme suicidaire a été secouru par la police avant de commettre l’irréparable

Rock Hill est une ville des États-Unis. Récemment, le département de la police de cette localité a sauvé un homme qui a voulu en finir avec sa vie. Heureusement, il a filmé la scène sur Facebook Live. Le drame a eu lieu mercredi soir dernier. Il s’agit d’un jeune homme de 25 ans.

Après son expulsion de l’appartement de sa copine, il a lancé une publication dans laquelle il a annoncé son envie de se suicider en ligne.

Immédiatement, des amis du jeune homme ont alerté Facebook. D’autres ont tout de suite appelé la police locale. Les agents de police ont pu géolocaliser le jeune homme en traçant son compte Facebook. Il a été retrouvé dans une zone boisée non loin de la rue Sanders.

Dans son sac, on a retrouvé des serviettes attachées. Les policiers ont conclu dans leur rapport que l’homme était vraiment suicidaire et qu’il a voulu se pendre. Heureusement, il a été sauvé.

Sauvé à la dernière minute

Les policiers qui ont été témoins de toutes les scènes affirment que le suicidaire a besoin d’aide. Son envie de suicide est en fait un appel au secours.

Selon le Sergent Bruce Haire, cette personne voulait qu’on l’aide et c’est précisément pour cette raison qu’il a lancé un tel appel sur Facebook. C’était une manière pour lui de demander à ses amis de venir l’épauler dans ce difficile moment.

Après avoir été intercepté, le jeune homme a été tout de suite emmené dans un centre hospitalier. Des médecins prendront en main sa santé et feront une évaluation de son état.

Un sauvetage possible grâce à Facebook Live

Les Sergents Stokes et Haire n’ont pas caché leur reconnaissance aux médias sociaux. Pour eux, cet appel au secours leur a permis de venir en aide au jeune homme avant qu’il ne soit trop tard.

Ce sont les utilisateurs du réseau social qui ont contribué en grande partie à sauver le jeune homme. Non seulement ils ont pu alerter à temps les policiers, ils ont également pu aider la victime au moment où il avait vraiment besoin d’aide.

Fait assez rare, mais pour une fois un drame a pu être évité grâce à Facebook Live.