Facebook Live : une agression sexuelle filmée en direct

Facebook Live a été de nouveau le théâtre d’un drame un peu plus tôt dans la semaine. Trois adolescents ont en effet forcé une femme non identifiée à réaliser une fellation. L’agression a été filmée et retransmise en direct.

La scène s’est déroulée mardi dernier à Jackson, une ville importante située dans le centre de l’état du Mississippi, un état dont elle est la capitale et la principale agglomération. Plusieurs amis s’étaient donnés rendez-vous au domicile de l’un d’entre eux pour faire la fête, mais la situation a dégénéré.

Meurtre Facebook Live

Certains d’entre eux ont effectivement entraîné une des femmes présentes à la soirée dans la salle de bain de l’habitation.

L’agression a été filmée en direct

Là, ils lui ont ordonné d’effectuer une fellation à l’un d’entre eux.

Visiblement très amusé par le spectacle, un adolescent a sorti son téléphone pour filmer la scène et la retransmettre sur Facebook Live. Interminable, la scène a duré plusieurs minutes. La caméra a ensuite quitté la salle de bain avant de revenir. La femme est sortie, hagarde, pour s’écrouler ensuite sur le canapé du salon.

Les autres personnes présentes sur place ont alors commencé à la harceler et à se moquer d’elle. Plusieurs d’entre eux lui ont demandé un rapport oral en lui proposant de lui donner de l’argent.

Elle a refusé. Un homme lui a alors demandé si elle était prête à rentrer à la maison. Ébranlée par l’agression, elle a acquiescé.

Une voix identifiée lui a cependant intimé l’ordre de rester et de continuer à prodiguer des fellations aux hommes présents sur place. Puis, la situation a une nouvelle fois dérapé. Une femme a effectivement fait irruption dans le champ de la caméra et elle a commencé à frapper la victime à la tête, au milieu des rires des convives.

L’assaut a duré plusieurs minutes, et les coups ont continué à pleuvoir malgré ses supplications.

Trois arrestations pour le moment

L’auteur de la vidéo a très rapidement supprimé la séquence, mais une dénommée Hailey a réussi à récupérer la vidéo avant qu’il ne soit trop tard et elle l’a partagée sur sa page en lançant un appel à témoins et en demandant à ses amis s’ils connaissaient la femme violentée.

L’information est rapidement remontée à la police locale et cette dernière a immédiatement ouvert une enquête afin d’identifier les différents protagonistes de la vidéo.

Hayleigh Alexis Hudson (19 ans) et Ezzie Johnson (17 ans) ont été arrêtés le lendemain à leur domicile et ils ont été immédiatement transférés à la prison du comté de Harrison. Ils ont été rapidement rejoints par Kadari Fabien Booker, un autre adolescent de 17 ans. Leur caution a été fixée à un demi million de dollars et leur implication n’a pas été divulguée.

Les autorités ont cependant déclaré qu’elles avaient la ferme intention d’identifier toutes les personnes présentes sur place durant la soirée et de les traduire devant la justice. La vidéo a pour sa part été vue plus de quarante mille fois avant d’être supprimée.

Certains extraits circulent encore sur les réseaux sociaux.

Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’un tel drame se produit. Facebook Live est même plutôt coutumier de la chose et le géant des réseaux sociaux a énormément de mal à modérer ces contenus malgré ses nombreux investissement en la matière.