Facebook : Mark Zuckerberg annonce que la moitié des employés pourront télétravailler de façon permanente

Le télétravail a connu un énorme essor à travers les mondes pendant le confinement. Pour limiter la propagation du Covid-19, les sociétés pouvant passer par cette méthode ont été encouragées à y recourir. L’idée était également de protéger la vie des employés et permettre de faire tourner l’économie, fortement ralentie par la pandémie. Du côté de la France, une grande majorité des travailleurs fut convaincue par l’expérience qui se prolonge pour beaucoup malgré le confinement. Et les géants de la tech n’échappent pas au télétravail puisque Twitter a récemment annoncé y recourir de façon permanente.

C’est également le cas chez Facebook, comme vient de l’annoncer Mark Zuckerberg.

Près de la moitié des employés pourront y recourir de façon permanente ces prochaines années.

Un télétravail largement adopté dans 5 à 10 ans

Le confinement aura démontré que le télétravail est une solution idéale pour beaucoup de travailleurs. La possibilité de mieux aménager ses horaires, s’épargner le stress des transports en commun bondés pendant les périodes d’affluence, beaucoup plus de temps à se consacrer – ou à consacrer à sa vie de famille. Et malgré le déconfinement, beaucoup de sociétés ont été convaincues par la méthode et vont y recourir à l’avenir, comme chez Facebook.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook depuis sa création, a expliqué que le Covid-19 est loin d’être disparu. Après un retour sur l’expérience du télétravail, l’homme a annoncé que 95% des employés sont actuellement en train de bosser chez eux et que cette méthode à distance sera prolongée d’ici 5 à 10 pour la moitié de la boîte. Facebook a également réalisé un sondage interne et 50% estiment être plus productifs, tandis qu’une fourchette entre 20-40% souhaite continuer le boulot à distance.

Mais Mark Zuckerberg souhaite tout de même un retour au bureau, tout en expliquant vouloir recruter encore plus de gens en télétravail. Les employés qui souhaitent continuer à télétravailler pourront en faire la demande si leur poste le permet.

Le télétravail aura montré que, avec de plus en plus de postes dans le numérique, l’éternel métro/boulot/dodo n’est plus vraiment d’actualité. Et beaucoup de travailleurs dans le monde veulent continuer à bosser depuis chez eux pour plus de confort et productivité !