Web

Facebook Messages, la messagerie unifiée de Facebook

Je voulais en parler hier soir mais j’ai préféré passer la soirée avec Dexter. Et en même temps, ça ne valait pas la peine que je chamboule mon emploi du temps pour cette nouvelle qui n’en est pas vraiment une. En effet, c’est hier soir que Mark Zuckerberg et ses copains au visage tuméfié par l’acné ont lancé Facebook Messages, une espèce de messagerie unifiée qui vous permettra de centraliser tous les échanges menés sur le célèbre réseau social. Un nouveau service pas franchement folichon mais qui permettra sans doute à l’action Facebook de gagner quelques points.

Le concept et le fonctionnement de Facebook Messages est franchement super simple. Il s’agit d’une messagerie qui va centraliser toutes les discussions menées avec vos amis virtuels. Il sera ainsi possible de retrouver ses messages privés, bien sûr, mais aussi ses messages instantanés et tous les pokes rigolos de ses copains. Tout ça au même endroit, histoire d’éviter de vous faire perdre encore plus de temps et de maintenir l’économie mondiale la tête hors de l’eau. Faut dire aussi, quand on sait le temps que passent certains employés sur Facebook, on se dit que ce n’est pas franchement un mal.

Facebook Messages sera bientôt déployé sur la version web du réseau social, bien sûr, mais on pourra aussi en profiter sur les versions mobiles de ce dernier et le retrouver ainsi sur iOS ou encore sur Android. Maseltov, Mark vient tout juste de révolutionner le babillage sur le web et ils ont été nombreux à applaudir l’éternel adolescent à l’annonce de cette nouvelle.

Mais pas moi. De mon point de vue, aussi perfectible soit-il, cette nouvelle fonctionnalité n’apporte finalement pas grand chose à l’expérience utilisateur. Et le pire, bien entendu, c’est qu’il ne s’agit pas là de la première conférence vide de sens à laquelle nous assistons. La dernière en date n’était déjà pas mal. Là où beaucoup s’attendaient à un Facebook-Phone, nous n’avons finalement trouvé qu’une poignée de fonctionnalités même pas assez intéressantes pour faire l’objet d’un article.

Et d’un certain sens, ce constat m’amuse énormément. Facebook semble avoir beaucoup de mal à se réinventer et se contentent visiblement de ses acquis et de ses millions de membres. Alors c’est sûr, avoir à son actif plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs, c’est toujours gratifiant lorsqu’on doit balancer quelques chiffres à ses actionnaires, mais l’internaute est un individu exigeant par nature et dont la fidélité n’est jamais acquise. N’oublions pas les années 90 et ces dizaines de services totalement branchés, grave à la mode, qui ont fini par disparaître progressivement dans l’oubli le plus total.

Bien sûr, je ne suis pas assez fou pour enterrer Facebook dès aujourd’hui. Non, ce que je dis, c’est qu’au train où vont les choses, Mark et ses copains sont en train de se tirer une balle dans le pied. Se taper sur le ventre en se félicitant de ce que l’on a accompli, ce n’est pas la meilleure manière de préparer l’avenir.

Cela dit, gentil comme pas deux, j’ai quand même pris l’initiative de créer un tag pour Facebook Messages. Et d’un certain sens, c’est finalement tout ce que ce dernier mérite.

Crédits Photo