Facebook Messenger va nous permettre de chiffrer nos conversations

Facebook Messenger est en train de déployer une nouvelle option sur les applications mobiles de nos plateformes préférées, une option qui va tout simplement nous permettre de chiffrer nos échanges et nos conversations de bout en bout. Grâce à ce système, personne ne pourra intercepter nos messages. Ni les hackers, ni les agences gouvernementales. Il faudra cependant attendre avant que tout le monde puisse en profiter.

Cette option ne sera d’ailleurs pas activée par défaut sur nos comptes. Les personnes souhaitant sécuriser leurs échanges devront donc se rendre dans les paramètres de l’application pour l’activer.

Chiffrement Facebook Messenger

Facebook Messenger est en train de tester le chiffrement dans les conversations.

Lorsque ce sera fait, alors nos conversations seront toutes chiffrées à la volée. Personne ne pourrait lire nos messages en dehors de leur destinataire.

Facebook Messenger : le chiffrement sera proposé en option pour préserver l’expérience utilisateur

Fait intéressant, cette fonction de chiffrement s’accompagnera aussi d’une option fonctionnant un peu comme un minuteur. Grâce à elle, les utilisateurs pourront définir la durée de vie de chaque message envoyé. Ils seront ensuite supprimés automatiquement sans aucune autre intervention de notre part.

Il est évidemment très difficile de ne pas penser à ce que propose Snapchat depuis de longues années.

Cette fonction de chiffrement se base sur le protocole Open Signal développé par Open Whisper Systems. S’il n’évoque rien en vous, alors sachez que ce dernier est arrivé sur le marché en juillet 2014 et il a très vite trouvé sa place sur le marché. Il est présent sur plusieurs plateformes différentes et notamment sur iOS et Android, sous licence GPLv3.

Pourquoi ne pas avoir activé l’option par défaut sur toutes les conversations alors ?

La raison est assez simple. Les messages chiffrés peuvent uniquement être lu sur certains appareils et ils ne sont donc pas synchronisés avec l’historique des conversations. Facebook a donc choisi de ne pas activer l’option par défaut afin de préserver l’expérience utilisateur.

En attendant, si vous voulez en savoir un peu plus sur le protocole utilisé et sur la manière dont il est implémenté dans l’application, vous pouvez consulter le dossier technique publié par Facebook à cette adresse. Il donne toutes les informations sur la technologie et sur son intégration dans Messenger.