Facebook Messenger va rappeler à vos amis de vous rembourser l’argent qu’ils vous doivent

Facebook Messenger a pas mal changé dernièrement. L’arrivée des agents conversationnels a effectivement donné une toute nouvelle dimension à la solution. Désormais, il est possible de l’utiliser pour obtenir les horaires de notre restaurant préféré, commander une pizza ou même envoyer de l’argent à nos amis. Exactement comme Paypal, donc.

Envoyer de l’argent, c’est bien, mais en récupérer, c’est mieux. Mark Zuckerberg et ses acolytes sont visiblement de mon avis, car la toute dernière version de l’outil va rappeler à nos amis de nous rembourser l’argent qu’ils nous doivent.

Argent Facebook Messenger

Facebook Messenger va bientôt jouer aux agents de recouvrement.

Il est cependant inutile de vous jeter sur votre Facebook Messenger pour le moment, car cette fonction est uniquement disponible aux États-Unis pour le moment.

Plus besoin d’huissier avec Facebook Messenger

Elle finira par arriver en France, bien sûr, mais Facebook n’a encore annoncé aucune date et il faudra donc vous montrer patient. Très patients, même.

En attendant, sachez que cette fonction est directement intégrée à l’assistant de la solution. Pour créer un rappel, l’utilisateur n’a rien de particulier à faire, si ce n’est… rappeler à ses amis qu’ils lui doivent de l’argent. Textuellement.

Par exemple, si vous dites à votre vieille tante Marceline qu’elle vous doit 100 €, Facebook Messenger va automatiquement analyser votre demande et afficher dans la foulée un bouton chez votre correspondante. Elle n’aura alors qu’à taper dessus pour valider le paiement.

Lorsque ce sera fait, la somme sera débitée de sa carte bancaire. Enfin si elle l’a renseignée sur l’application, bien entendu.

Et des sondages en prime

En parallèle, Facebook Messenger a aussi déployé une autre fonction, un peu plus amusante cette fois : les sondages.

Ils existent depuis un moment sur le client de base, mais elle permettra aux utilisateurs d’en créer un depuis l’application et de l’insérer dans la foulée dans la fenêtre de discussion. Tout ce qu’ils auront à faire, ce sera d’appuyer sur un bouton et de remplir les différents champs proposés.

Soit la question et les réponses. Plutôt simple, donc.

Après validation, le sondage sera ajouté à la fenêtre de discussion et les correspondants pourront alors taper sur la réponse de leur choix pour enregistrer leur vote.

Cette fonction n’est pas encore disponible en France non plus. En réalité, elle est en train d’être testée aux États-Unis et elle sera déployée un peu plus tard dans l’année dans les autres pays, si toutefois les retours des utilisateurs s’avèrent concluants.