Facebook met en open source ELF OpenGo

Le Facebook AI Research (FAIR) a annoncé le 2 mai 2018 la mise en open source d’ELF OpenGo, un robot doté de l’intelligence artificielle qui peut se mesurer et battre les joueurs professionnels de Go. C’est lors de la conférence annuelle du F8 destinée aux experts, plus particulièrement à la communauté des développeurs, qui s’est tenue le 1er mai 2018 à San José que l’équipe de Facebook a présenté pour la première fois son robot.

Si le Go a toujours été le jeu incontournable des chercheurs pour l’apprentissage des intelligences artificielles, l’équipe a déclaré que ELF Open Go a désormais atteint le statut de professionnel de Go après avoir remporté tous les quatorze matchs qu’il a joués contre un groupe de trente joueurs de Go humains.

facebook-wifi

Le directeur technique de Facebook, Mike Schroepfer, a rendu hommage à l’équipe DeepMind de Google pour leur travail qui a inspiré Facebook dans la conception de son robot.

Un bot disponible et accessible pour tous les chercheurs en IA

Le directeur technique du réseau social déclare qu’ELF OpenGo a été créé pour rendre le travail d’apprentissage par renforcement reproductible et disponible pour les chercheurs en IA du monde entier.

Il souligne également que le robot fonctionne suffisamment bien pour répondre aux questions restées sans réponse d’AlphaGo, le programme informatique capable de jouer au jeu de go développé par Google DeepMind. Le FAIR ajoute que la conception de ce bot fut basée sur leur plateforme ELF, un cadre léger et extensible qui se spécialise dans la recherche de l’apprentissage par renforcement.

Facebook travaille également sur un robot StarCraft

L’objectif d’ELF OpenGo est de créer une implémentation open source d’un système qui apprendrait à jouer au Go au même niveau d’un joueur humain professionnel voire mieux. Le FAIR met ainsi en open source le code et modèle ayant permis de concevoir ce bot pour inspirer les autres développeurs et les inciter à réfléchir à de nouvelles applications et orientations de recherche pour cette technologie.

Néanmoins, le groupe AI Research de Facebook n’a pas seulement travaillé sur un robot jouant au Go. Il a également développé un robot StarCraft capable de gérer l’environnement souvent chaotique de ce jeu et prévoit de le présenter au public très bientôt. Pour le moment, Facebook n’a pas encore réussi à créer un robot capable d’apprendre n’importe quel jeu, mais il fait des progrès en ce sens.

L’équipe de recherche espère ainsi que la communauté Go explore les forces et faiblesses des bots et que cette expérience aidera les joueurs de Go à se perfectionner et à établir de nouvelles stratégies de jeu.