Facebook n’aura bientôt plus de chef de la sécurité

Alex Stamos, le chef de la sécurité de Facebook, a déclaré le 1er août 2018 qu’il allait quitter l’entreprise au cours de ce mois d’août. Plus précisément, le dernier jour de Stamos en tant que chef de la sécurité de l’information de Facebook sera le 14 août 2018. Cette nouvelle tombe une journée après que l’entreprise ait découvert que des utilisateurs malveillants continuaient d’utiliser sa plateforme pour lancer des polémiques politiques.

Cette annonce du départ de Stamos va certainement bouleverser la plateforme sociale qui fait actuellement face à de nombreux problèmes de sécurité, de contrôle de faux comptes et de protection des données des utilisateurs. La décision de Facebook pour y faire face est encore plus surprenante.

L’entreprise a ainsi décidé de ne pas nommer une nouvelle personne pour compléter le poste bientôt vacant de chef de la sécurité.

Facebook va expérimenter une nouvelle structure de sécurité

Au départ de Stamos, Facebook dissoudra entièrement son équipe de sécurité. À la place, le réseau social prévoit de faire intégrer des spécialistes de la sécurité au sein de ses équipes de produits et d’ingénierie pour détecter, bloquer et résoudre les menaces de sécurité émergentes.

Selon un porte-parole de Facebook, ces spécialistes comprendront entre autres des ingénieurs, des investigateurs et des analystes. Il a ajouté que l’objectif de Facebook est de trouver le type de structure idéal pour protéger la sécurité de ses utilisateurs.

Facebook restera en contact avec Stamos

Stamos, que Facebook a engagé en 2015, envisage d’enseigner et de mener des recherches à Stanford après son départ. Avant d’intégrer Facebook, l’expert avait exercé un poste similaire chez Yahoo, mais a décidé de quitter l’entreprise lorsqu’il a découvert que celle-ci avait construit un système pour scanner des e-mails pour le compte du gouvernement américain.

Même si cette perte est cuisante pour Facebook, le porte-parole de l’entreprise déclare que Facebook préfère se focaliser sur les résultats, arguant qu’elle ne sera pas jugée par rapport à qui occupe quel titre, mais sur ce qu’elle fait pour améliorer et accroître la sécurité de sa plateforme.

Jusqu’à maintenant, Facebook dit que l’entreprise a foi en sa nouvelle structure de sécurité, d’autant plus qu’elle déclare y avoir énormément investi.

Mots-clés facebook