Facebook offre 2 050 appareils d’appel vidéo aux hôpitaux du Royaume-Uni

Facebook apporte son soutien au Royaume-Uni dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Dans le cadre d’un partenariat avec le National Health Service (NHS), le réseau social fait don de 2 050 appareils de communication. Ces dispositifs d’appel vidéo gratuits seront installés dans les hôpitaux, les maisons de soin et tous les établissements à vocation médicale.

Les matériels fournis serviront à faciliter la communication entre les patients, les personnes âgées et leurs familles. Les médecins et les unités de traitement de l’autisme en bénéficieront également. De cette manière, le corps soignant pourra multiplier les consultations à distance sans risque de contamination.

facebook

Crédits Pixabay

La nouvelle a été annoncée par le ministère de la Santé et des Affaires sociales le matin du 9 avril 2020. Ce geste s’inscrit parmi les efforts menés par le NHS et les entreprises technologiques.

Réduire l’isolement social

Le Royaume-Uni a commencé sa mise en quarantaine le 23 mars dernier. Les mesures d’éloignement édictées par le gouvernement sonnent comme une privation des droits de visite. L’initiative de Facebook vise donc à atténuer le sentiment de solitude des résidents des maisons de soins et des patients atteints du Covid-19.

Iain O’Neil, directeur de NHSX (division numérique du NHS), a insisté sur l’importance de la technologie en ces temps de troubles. Il estime qu’elle « fournit l’une des choses les plus essentielles de la vie », l’interaction sociale. Le responsable des technologies de santé chez Facebook partage cette opinion. En effet, la communication avec les proches contribue à la guérison des patients.

Faciliter les échanges à tout prix

Une cinquantaine de Portal ont été distribués et sont déjà en service dans les sites pilotes du Surrey. Avec le soutien du cabinet-conseil Accenture, d’autres appareils arriveront à Manchester, Newcastle, Essex et Londres. Le NHSX sélectionnera alors les établissements bénéficiaires selon leur connectivité et leur capacité à utiliser ces terminaux.

À l’heure actuelle, le NHS étudie des alternatives pour faciliter les échanges virtuels dans les zones hors d’atteintes du WiFi. Le service de santé se focalisera sur l’intégration de points d’accès 4G et sur l’usage de tablettes avec une option téléphone portable. Initiative saluée par le secrétaire d’État au Numérique, Olivier Dowden.

Mots-clés Coronavirusfacebook