Facebook lance Personal Fundraiser et vient marcher sur les platebandes de GoFundMe et Leetchi

À l’origine, Facebook était simplement une plateforme destinée à mettre des amis en contact. Actuellement, il est devenu le numéro un des réseaux sociaux et la firme de Cupertino ne cesse de multiplier les fonctionnalités. Il rivalise aujourd’hui avec YouTube pour ses vidéos. Il est également concurrent de Twitter et de SnapChat. Il vient d’ajouter GoFundMe et Leetchi à la liste de ses rivaux.

La nouvelle fonctionnalité de levée de fonds de la firme a été baptisée Personal Fundraiser. Selon le réseau social, la nouvelle option permettra aux utilisateurs « de collecter de l’argent pour eux-mêmes, un ami, quelqu’un ou quelque chose qui n’est pas sur Facebook. » Auparavant, c’était une fonctionnalité réservée aux organisations connues.

Facebook Cagnotte

Facebook propose désormais un système de cagnotte aux Etats-Unis.

Pour l’instant, elle n’est opérationnelle qu’aux États-Unis. Rien ne fait pourtant penser que la firme de Mark Zuckurberg ne compte pas l’étendre sur d’autres territoires.

Test d’évaluation par Facebook

Facebook pourrait d’ailleurs anéantir les start-ups comme GoFundMe et Leetchi s’il élargit la portée de la fonctionnalité dans d’autres pays.

Si ces dernières sont relativement bien implantées sur les marchés, elles sont effectivement loin de pouvoir rivaliser avec Facebook et avec ses centaines de millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Afin d’accéder à Personal Fundraiser, il faut juste remplir deux conditions : résider aux États-Unis et être âgé de dix-huit ans ou plus. Pour vérifier l’efficacité de sa nouvelle arme, Facebook est en train d’organiser un test d’évaluation. Dans un premier temps, les usages seront limités.

Les utilisateurs pourront d’abord lever des fonds à des fins estudiantines, sanitaires, humanitaires ou vétérinaires…

Cas d’urgences personnelles

Facebook a pensé à des cas exceptionnels comme un incendie, un accident de voiture ou le décès d’un proche. Dans ces cas d’urgence personnelle, les particuliers concernés n’auront qu’à cliquer sur un bouton pour lancer l’alerte et lancer ainsi leur bouteille virtuelle à la mer.

Leur demande de cagnotte apparaîtra ensuite sur le fil d’actualités de leurs amis et dans une rubrique dédiée, nouvellement créée pour l’occasion.

Le réseau social le plus populaire au monde proposera également une option Live qui permet d’atteindre un public plus large. La marque a expliqué que 6,9 % des sommes collectées lui reviennent, avec trente dollars de frais.

C’est la part de « frais de traitement des paiements, le contrôle des fonds, la sécurité et la protection contre la fraude. »

Mots-clés facebookweb