Facebook peut (parfois) sauver des vies

Facebook est une plateforme décriée pour de nombreuses raisons, pour certains c’est carrément le diable incarné. Pourtant le réseau social de Mark Zuckerberg comporte aussi du bien en lui, et il peut même sauver des vies.

Eh oui, une jeune femme accro au bronzage a déclaré que Facebook lui avait sauvé la vie grâce à une photo souvenir affichée par la plateforme qui révélait que l’un de ses points de beauté avait radicalement changé d’apparence.

Une femme les pieds dans le sable

Crédits Pixabay

Une photo « Souvenir » Facebook  qui révèle une étrange anomalie

Sharon Baggaley, de Chesterfield, en Angleterre, est âgée de 37 ans et elle est directrice de salle de gym. Grande amatrice de bronzage, elle s’offrait jusqu’à trois séances de bronzage par semaine lorsqu’elle avait entre 16 et 20 ans. Mais son amour pour les UV a failli tourner au drame lorsqu’elle a remarqué, grâce à Facebook, que l’un de ses points de beauté avait grossi et avait changé de forme. Ce qui était le signe d’un type de cancer de la peau.

“J’ai beaucoup de points de beauté, mais je n’avais rien remarqué jusqu’à ce que je regarde une photo dans mes souvenirs Facebook, une photo de vacances que nous avions passées en Égypte.”, a-t-elle déclaré.

Le point de beauté en question était bien visible sur l’ancienne photo, sous la poitrine de la jeune femme. Mais en regardant la photo, elle s’est rendu compte que le point de beauté était maintenant quatre fois plus grand et qu’il avait l’air différent. “Le grain de beauté était plus sombre et avait aussi des bords dentelés. En regardant de plus près, j’ai vu qu’il avait également une apparence croustillante, donc j’ai tout de suite su que quelque chose n’allait pas.”, explique-t-elle.

À lire aussi : Groknet, la nouvelle IA shopping de Facebook

“Facebook a sauvé ma vie”

Sous le choc, Sharon s’est précipitée voir le médecin qui a diagnostiqué un mélanome malin cutané (une tumeur maligne du système pigmentaire). La jeune femme a ensuite subi une intervention chirurgicale pour enlever le point de beauté. Une autre intervention chirurgicale est également prévue pour s’assurer que tout le cancer a été retiré et qu’il ne s’est pas propagé à ses ganglions lymphatiques.

Sharon doit maintenant faire contrôler régulièrement la zone de l’intervention, et elle a tellement peur que le cancer revienne qu’elle a décidé de remettre à plus tard son projet d’avoir des enfants. Elle reste toutefois convaincue que Facebook a sauvé sa vie.

“J’ai dit à mon chirurgien et aux infirmières que je suis venue parce que j’avais remarqué le changement du point de beauté sur la photo Facebook et ils ont dit que s’il n’avait pas été traité cela aurait empiré et se serait propagé. Je ne doute pas que Facebook a sauvé ma vie.”, a-t-elle déclaré.

À lire aussi : Facebook prépare un mode sombre pour mobile

Mots-clés facebookweb