Facebook pourrait bien, comme avec Instagram, masquer les likes

Avec les réseaux sociaux, la course aux likes a pris une ampleur monstrueuse. Certains, appelés « Influenceurs« , vivent du trafic qu’ils arrivent à générer sur certaines plates-formes – un métier souvent décrié et considéré comme du vent par ses détracteurs. Parmi ces réseaux sociaux, on trouve notamment Facebook ou Instagram – le second étant détenu par le premier. Dans le cas d’Instagram, c’est dans plusieurs pays du monde que le nombre de likes a disparu, l’utilisateur à l’origine de la publication étant le seul à avoir accès à cette donnée. Un chemin que pourrait bien prendre Facebook dans un futur plus que proche.

C’est en tout cas ce que nous explique le tweet visible ci-dessous d’une chercheuse informatique.

Facebook

Pour rappel, Jane Manchun Wong a souvent levé le voile sur des fonctions à venir d’applications dans le passé. Autant dire une source fiable.

Les likes pourraient bien disparaître sur Facebook

C’est dans plusieurs pays du monde qu’Instagram a décidé de masquer le nombre de likes des publications, comme en Italie ou en Irlande pour l’Europe. Une décision prise par l’application détenue par Facebook, mettant fin au règne du narcissisme – et des « Influenceurs » – sur les réseaux sociaux. Désormais, ces derniers devront fournir d’autres preuves de leur audience aux marques qui voudront collaborer.

Autant dire que Facebook met des bâtons dans les roues aux rois de son service.

Et c’est désormais Facebook qui testera prochainement cette disparition venant mettre un peu plus en difficulté les adeptes du like. Le nombre de J’aime en bas d’une publication devrait à son tour disparaître, si l’on en croit Jane Manchun Wong. Malheureusement, Facebook n’a pas voulu donner plus de précisions sur cette nouveauté lors de son entrevue avec TechCrunch. Il semblerait tout de même que le like fera bientôt ses adieux chez les services de Facebook.

À noter que, comme le révèle Jane Manchun Wong, c’est sur Android que les premières traces de cette suppression des likes apparaissent. Nul doute que si cette décision venait à être effective, Facebook l’appliquerait à sa version iOS – mais aussi navigateur web.

Pour Facebook, le nombre d’utilisateurs et publications est bien plus important que les likes visibles.

Mots-clés facebook