Facebook prend des initiatives contre la publication de fausses informations

Facebook multiplie les efforts pour endiguer les fake news et le numéro un des réseaux sociaux vient de lancer une nouvelle campagne pour lutter efficacement contre la publication de fausses informations. Les utilisateurs ont dernièrement pu constater que de nombreux éditeurs publiaient de fausses informations massives afin d’avoir plus de vues et de gagner plus d’argent sur les clics.

Bien que Facebook ait déjà pris plusieurs mesures pour diminuer les fausses informations depuis plus d’un an, elles n’ont pas pour autant cessé d’augmenter. L’équipe du réseau social a donc décidé d’utiliser un moyen plus radical : bloquer les pubs des pages qui dirigent vers de fausses informations.

Facebook

Par cette initiative, Facebook s’attaque directement aux portefeuilles des éditeurs de fake news. Cela dit, ce n’est pas encore sur que cela suffit à freiner le phénomène.

Une mise à jour efficace

Le lundi 28 août 2017, Satwik Shukla et Tessa Lyons, deux chefs de produit de Facebook ont annoncé dans un message : « Aujourd’hui, nous allons encore un peu plus loin. Si des pages partagent de façon répétée des informations considérées comme fausses, elles ne seront plus autorisées à faire de la publicité sur Facebook. »

Avec cette mesure, Facebook a pour but d’empêcher que la création de fausses informations puisse être une source de revenus, de créer des moyens de limitation à leur propagation et d’aider les internautes à bien réagir lorsqu’ils se retrouvent confrontés à des publications du même genre.

Pourquoi prendre une telle initiative ?

Facebook et les autres réseaux sociaux ont été sévèrement critiqués sur leur incapacité à gérer les fausses informations lors de la campagne présidentielle en 2016. Des messages suscitant à tromper les électeurs ont notamment été diffusés sur les réseaux sociaux.

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook a annoncé qu’il était absurde que les fausses informations aient influencé l’élection d’une quelconque manière. Plus tard, au mois de février, il s’est rétracté sur ses paroles et a annoncé que des mesures radicales devraient être prises contre les fausses informations.

Cette restriction publicitaire arrivera-t-elle à définitivement freiner la diffusion de fausses informations sur la plateforme ? En tout cas, jusqu’à maintenant, les géants IT n’arrivent toujours pas à trouver la meilleure solution pour combattre les fake news.

Mots-clés facebook