Facebook prolonge le télétravail jusqu’à l’été 2021 et offre un bonus à ses employés

Si le confinement est désormais derrière nous, la pandémie de Covid-19 est toujours présente. Une pandémie qui freine énormément d’économies, le cinéma en première ligne avec des exploitants en crise, tandis que les services de santé tentent de contenir le virus en traquant les foyers épidémiques. Sans oublier un respect complet des gestes barrière pour éviter une seconde vague et un masque obligatoire dans certaines villes et tous les lieux fermés. Et pour éviter une propagation, beaucoup de sociétés ont également décidé de passer, lorsque cela est possible, au télétravail. C’est le cas de Facebook.

Mais comme l’explique aujourd’hui Business Insider, la persistance du Covid-19 pousse Facebook à prendre une grosse décision.

Crédit : Pixabay

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Le télétravail dans la société est prolongé d’une année.

Un bonus de 1000 dollars pour aider les employés en télétravail

C’est auprès de Business Insider qu’un porte-parole de Facebook a annoncé la nouvelle : prolongation du télétravail pour les employés jusqu’à l’été 2021, en juillet. Car avec la pandémie de Covid-19, les professionnels de santé parlent d’un an, au moins, pour créer un vaccin efficace.

Dans son communiqué, le porte-parole de Facebook assure que “en nous référant aux conseils des experts de la santé et du gouvernement, mais aussi les rapports après nos échanges en interne à ce propos, nous autorisons nos employés à poursuivre le télétravail jusqu’en juillet 2021“.

Mais le porte-parole de Facebook évoque également un gros bonus au personnel en télétravail. Ce dernier explique que “nous accordons à ces employés un montant de 1000 dollars pour les besoins du télétravail“. On imagine que les employés pourront l’utiliser pour bien s’équiper et optimiser le travail à domicile avec un bon setup. Une enveloppe de 1000 dollars est confortable.

Le télétravail est devenu un outil essentiel depuis le confinement et la pandémie de Covid-19. Au-delà de Facebook, les Français s’étaient montrés plutôt heureux du dispositif d’après un sondage.

Sans oublier que d’autres industries ont pu continuer à bosser à distance, notamment le jeu vidéo. Les développeurs auront pu continuer à proposer du contenu pour que les joueurs puissent s’occuper. Sans oublier un renforcement des serveurs pour le jeu en ligne qui ont connu d’énormes affluences.