Facebook : les publications payantes débarquent aux Etats-Unis

Les publications payantes ont fait leur entrée sur Facebook un peu avant l’été mais cette fonctionnalité était uniquement disponible pour les internautes résidant en Nouvelle-Zélande. Il s’agissait effectivement pour le géant américain de tester cet outil avant de le déployer, ou pas, sur les autres comptes. L’expérience aurait finalement porté ses fruits puisque les publications payantes viennent tout juste de débarquer sur le territoire américain. Ce qui veut donc dire que les internautes résidant aux Etats-Unis vont à présent pouvoir filer un chèque à Facebook pour que ce dernier mette en avant les publications de leur choix, des publications qui devraient donc toucher un public nettement plus large.

Et là, normalement, vous allez me dire que c’est n’importe quoi parce que les publications payantes sont déjà disponibles depuis plusieurs semaines et vous n’aurez pas forcément tort. Cela dit, notez que ce sont nos pages qui peuvent en profiter, et pas nos comptes personnels. Or ici, ce sont justement les profils des utilisateurs et leur timeline personnelle qui sont visés.

Facebook : les publications payantes débarquent aux Etats-Unis

La nuance est importante et c’est aussi pour cette raison que Facebook a décidé de limiter le déploiement de cette fonctionnalité aux comptes disposant de moins de 5.000 fans. En outre, ces publications payantes ne devraient pas se limiter aux Etats-Unis. Si l’on en croit cette note, elle devrait effectivement être déployée progressivement dans pas moins de 20 pays. La liste n’est pas connue – ce serait beaucoup trop facile autrement – mais on devrait en apprendre très rapidement davantage sur la question et on ne manquera pas d’en reparler lorsque ce sera le cas.

Quoi qu’il en soit, ces publications payantes seront l’occasion pour les utilisateurs du réseau social de se distinguer du lot, de se démarquer des autres, en mettant en avant certains contenus. Il pourra s’agir de textes, de photos ou même de liens, évidemment. Le concept est assez simple, une fois le message publiée, ces derniers pourront trouver un lien “promote” qui leur permettra de toucher un peu plus de monde. Idéal pour annoncer son mariage, sa Bar Mitzvah ou encore la naissance du petit dernier. Après, évidemment, la question qu’on peut se poser, c’est de savoir si les gens seront prêts à payer pour ça. Et là, en toute franchise, j’ai comme un gros gros doute.

Finalement, Facebook ferait peut-être mieux de se concentrer sur son service payant visant les entreprises.

Mots-clés facebookweb