Facebook reproche à Apple de ne pas être transparent avec ses 30 % de commissions sur App Store

Avec la pandémie de COVID-19, de nombreuses entreprises ont fait face à des difficultés économiques qui les ont obligées à repenser leurs stratégies commerciales. Il y en a donc eu pas mal qui se sont tournées vers internet et les plateformes sociales pour augmenter en visibilité et se constituer une nouvelle clientèle.

Voulant les aider, Facebook a mis en place un peu plus tôt ce mois-ci, une nouvelle fonctionnalité payante baptisée Facebook Pay, qui leur permettra d’héberger des événements en ligne, à titre gratuit, du moins sur Android.

Crédits Unsplash

En effet, Facebook a apparemment essayé de négocier avec Apple pour faire une exception avec Facebook Pay et ainsi ne pas appliquer la facturation de frais de 30 % qu’Apple prélève sur tous les achats effectués via App Store. Une requête que la pomme a rejetée.

La semaine dernière, Facebook a alors tenté d’informer les utilisateurs concernant le fait que Facebook Pay ne sera finalement pas gratuit pour les utilisateurs sous iOS. Ce qu’Apple a refusé au motif que ces informations ” n’étaient pas pertinentes “.

Aider les entrepreneurs dans ce contexte économique difficile

Facebook Pay est une nouvelle fonctionnalité relative à des événements en ligne en accès payant. Selon Facebook, cette initiative est destinée à soutenir les petites entreprises, les créateurs et les influenceurs durant cette pandémie de COVID-19.

En effet, Facebook s’est engagé à ne facturer aucuns frais via cette application jusqu’à l’année prochaine. Le concept étant de permettre aux acteurs de conserver 100 % des revenus générés pour les évènements organisés. Et ce dans tous les pays où la fonctionnalité est déployée.

Malheureusement, suite au refus d’Apple faire une exception pour Facebook Pay, la gratuité universelle ne sera pas accessible aux utilisateurs sous iOS.

À lire aussi : Facebook, la plateforme assène un grand coup contre Qanon

Pour Apple, la règle des 30 % s’applique à tout le monde

Ainsi, Facebook a essayé d’expliquer aux organisateurs d’événements sur iOS pourquoi ils ne recevront que 70 % de leurs revenus. Et en dépit du rejet de sa demande, Facebook indique qu’il travaille toujours sur un moyen qui lui permettra d’aider les gens à comprendre où vont réellement leurs dus.

Pour le moment, Apple n’a fait aucun commentaire à propos de la situation selon Cnet.

Cette situation n’est d’ailleurs pas une première en la matière. En effet, la récente discorde entre Epic Games et Apple ne vous est sûrement pas étrangère. Une affaire qui s’est soldée par l’éviction de Fortnite du magasin d’applications d’Apple.

À lire aussi : Facebook News en France avant la fin de l’année