Facebook souhaite indexer les vidéos diffusées en direct

Facebook a placé les vidéos au coeur de sa nouvelle stratégie et le géant des réseaux sociaux n’a visiblement pas l’intention d’en rester là. Pas du tout même puisqu’il compte indexer toutes les vidéos diffusées en direct. Comment ? En s’appuyant sur une intelligence artificielle, bien entendu. Et attention car il s’agit même d’une des priorités de l’entreprise.

Facebook permet désormais à tous ses utilisateurs de diffuser des vidéos en direct à l’aide de leur smartphone. Tout ce qu’ils ont à faire, c’est de lancer l’application officielle et d’appuyer sur un bouton. Difficile de faire plus efficace, non ?

Facebook IA

Facebook développe une intelligence artificielle pour lire et indexer nos vidéos.

Le déploiement de cette fonction n’est pas un acte anodin.

Facebook souhaite s’imposer sur le marché de la vidéo en direct

Les vidéos en direct se sont considérablement développées au fil de ces derniers mois et Periscope fait de plus en plus d’adeptes, notamment depuis l’affaire Aurier. La solution a d’ailleurs été largement utilisée par les personnes participant à #NuitDebout afin de couvrir l’événement.

Mark Zuckerberg a bien compris tout le potentiel de la chose et c’est précisément ce qui l’a poussé à lancer cette nouvelle fonction sur nos profils, nos groupes et nos pages.

Il a d’ailleurs profiter de la conférence F8 pour annoncer le lancement d’une nouvelle API spécialement dédiée à la chose, une API qui permettra aux médias et aux entreprises d’enrichir leur offre et de toucher un public encore plus large.

Trey Ratcliff, par exemple, l’a utilisée pour pouvoir filmer en direct les scènes capturées par son DJI Phantom 4.

Mais voilà, pour que la sauce prenne, il est impératif de mettre en avant ces contenus et de les porter à la connaissance du plus grand nombre.

Une intelligence artificielle pour “lire” et indexer les vidéos des utilisateurs

Facebook en a pleinement conscience et il sait qu’il va très vite se retrouver avec des milliers de vidéos sur les bras. La firme travaille ainsi sur une intelligence artificielle capable de “lire” ces séquences afin de les comprendre et de les indexer.

L’entreprise affiche d’ailleurs clairement ses ambitions puisqu’elle souhaite que son IA puisse comprendre les scènes présentées par ces fameuses vidéos. Comment ? En analysant les objets présents à l’écran et leurs multiples interactions.

Cela fait d’ailleurs un moment qu’elle travaille sur ce projet. L’année dernière, la firme avait effectivement présenté un premier prototype d’intelligence artificielle capable d’identifier environ 500 disciplines sportives différentes. Elle dispose donc de solides bases.

Crédits Photo

Mots-clés facebookweb