Facebook : un homme a publié une vidéo de ses ébats sexuels

Facebook se retrouve une nouvelle fois au cœur d’une polémique. Un homme a effectivement partagé une vidéo de ses ébats sexuels dans un groupe fréquenté par plusieurs milliers d’hommes à l’insu de sa partenaire, en l’accompagnant de nombreux commentaires dégradants portant essentiellement sur son poids.

La scène s’est déroulée plus tôt dans la semaine. L’homme, un Australien à l’âge indéterminé, a posté une vidéo de lui en train d’avoir des relations sexuelles avec une femme de sa ville.

Vidéo Facebook

Très explicite, la séquence durait plusieurs minutes et elle ne cachait rien, pas même le visage de la femme.

Un homme a partagé la vidéo de ses ébats sur Facebook

La vidéo était également accompagnée d’une question posée aux membres du groupe : “Quelle est la plus grosse baleine que vous avez harponnée ?”. Non content d’en rester là, l’homme expliquait qu’il avait traversé pendant plusieurs mois une phase “tubby” et qu’il avait alors eu plusieurs rapports sexuels avec des femmes en surpoids.

La publication a été partagée dans un groupe assez populaire composé exclusivement d’hommes, un groupe comptant environ 14 000 membres. Elle a été massivement commentée et partagée après sa publication.

Hayden Brien a vu passer le message et il a été extrêmement choqué par son contenu, bien sûr, mais aussi par la réaction des internautes. La vidéo était suivie de nombreux commentaires dégradants, des commentaires se moquant ouvertement de la femme. Pire, après avoir lu tous les messages, l’homme a réalisé que personne n’avait pris la défense de la femme.

Une séquence s’accompagnant de nombreux commentaires dégradants

Il a donc choisi de signaler la publication à Facebook pour la faire retirer. Contre toute attente, les modérateurs de l’entreprise ont refusé d’accéder à sa demande et ils lui ont ainsi répondu que la vidéo n’enfreignait pas les conditions d’utilisation du service.

Cette décision l’a beaucoup étonné, et pour cause. Les conditions fixées par l’entreprise – accessibles ici – stipulent en effet que les utilisateurs n’ont pas le droit de publier des contenus pornographiques ou contenant de la nudité et de la violence gratuite. Il leur est aussi formellement interdit d’utiliser la plateforme à des fins malveillantes ou discriminatoires et ils ne peuvent pas non plus harceler d’autres personnes.

Hayden a bien tenté de convaincre les modérateurs de la plateforme, mais ses multiples tentatives se sont soldées par des échecs cuisants. Faute de mieux, il a donc décidé de partager publiquement la vidéo afin de dénoncer les agissements de cet homme et de forcer le géant des réseaux sociaux à prendre ses responsabilités.

Elle n’a toujours pas été retirée à l’heure où ces lignes sont écrites.

Mots-clés facebookweb