Facebook : un nouveau malware vient d’être détecté !

Facebook compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs et il attire chaque semaine des centaines de millions de personnes venant des quatre coins du globe. Aucun réseau social ne lui arrive à la cheville et c’est précisément pour cette raison que le service est régulièrement pris pour cible par les hackers et certaines personnes mal intentionnées. Un nouveau malware vient d’ailleurs d’être détecté.

Il n’est évidemment pas le premier du genre mais il n’en reste pas moins très dangereux et c’est précisément pour cette raison qu’il est indispensable d’en parler autour de vous.

Malware Facebook

Facebook est confronté à un nouveau malware, un très méchant.

Comme la plupart de ses confrères, ce malware utilise le système de notifications de Facebook pour se répandre et pour infecter les utilisateurs.

Facebook est confronté à un nouveau malware

La notification en question ressemble à n’importe quelle autre alerte mais elle renvoie en réalité vers un fichier hébergé sur un serveur distant. Il suffira donc de cliquer dessus pour télécharger le programme malveillant sur votre ordinateur. Il sera inactif sous cette forme, bien sûr, mais il infectera immédiatement votre machine si vous cliquez sur le fichier d’installation.

D’après les informations dont on dispose, ce fameux malware s’appuierait sur Windows Script Host pour commettre ses méfaits et il serait donc totalement inactif sur OS X et sur Linux. En outre, tous les navigateurs ne seraient pas logés à la même enseigne.

Selon Hackread, le site à l’origine de la découverte, il viserait surtout les personnes sous Google Chrome. Attention cependant car cela ne veut pas dire que les autres navigateurs ne sont pas concernés.

En théorie, il devrait aussi toucher les butineurs basés sur Chromium mais également Safari, Firefox ou encore Microsoft Edge. Le problème, c’est que la découverte est récente et nous manquons encore de détails sur le fonctionnement de ce malware.

En attendant d’en savoir plus, il sera donc préférable de vous montrer prudent et de ne pas cliquer sur des notifications en provenance de comptes suspects. Bon, c’est un peu la base, mais c’est tout de même important de le rappeler parce que Facebook n’est pas uniquement fréquenté par des ingénieurs ou des professionnels du web.