Facebook : une IA pouvant observer et interagir tel un Homme

Facebook utilise déjà des algorithmes basés sur le machine learning et entraînés à la reconnaissance visuelle. Néanmoins, le numéro un des réseaux sociaux compte aller plus loin dans le domaine de l’Intelligence Artificielle (IA) par le biais d’Ego4D. Il s’agit d’un nouveau projet dont le but est de créer une IA ayant la capacité de comprendre son environnement et d’interagir avec, à la façon d’un humain.

Femme dans un casque VR regardant vers le haut et interagissant avec Facebook Vous

Les développeurs ont habituellement recours à des vidéos et des images capturées sous une vue à la troisième personne pour ce genre d’entraînement. Cette fois-ci, il leur faut impérativement des vidéos avec une vue à la première personne. Autrement dit, les enregistrements montrent l’environnement à la manière dont le sujet au centre de l’action le perçoit.

Puisque la grande majorité des vidéos sont filmées à la troisième personne, Facebook a dû collaborer avec treize universités. Lorsque le projet a été rendu public ce jeudi 14 octobre, la plateforme a ainsi pu collecter plus de 2 200 h de vidéos à la première personne.

Un projet basé sur des dispositifs de VR et AR

Concrètement, les chercheurs en IA de Facebook ont sélectionné 700 personnes provenant de neuf pays. Ils ont essayé de varier les données en choisissant des personnes d’âge, de genre et de profession divers. Afin d’enregistrer le quotidien des participants, ils ont eu recours à des dispositifs de réalité augmentée (AR) et de réalité virtuelle (VR).

Celle nouvelle génération d’IA que développe Facebook permettrait d’améliorer significativement les expériences immersives. Sur le long terme, les lunettes AR et les casques VR deviendraient aussi essentiels que les smartphones d’après la société américaine.

Ego4D : un pilier du projet Metaverse de Facebook

Avec une telle avancée dans la technologie immersive, Facebook envisage également de lancer son projet Metaverse. Celui-ci consiste à superposer la réalité virtuelle et augmentée à la réalité elle-même. Les utilisateurs pourraient alors interagir entre eux à distance, voire profiter d’une activité ensemble.

Mark Zuckerberg a annoncé les plans de ce programme en juillet. Il l’avait qualifié de « successeur de l’Internet mobile ».

Au cours d’une interview avec The Verge, le patron de Facebook a apporté plus d’explications. Selon lui, combiné à Ego4D, le projet de Metaverse permettrait d’immerger les utilisateurs dans Internet. Autrement dit, les utilisateurs ne regarderont plus les contenus de l’extérieur, ils seront directement plongés dans le Web. Ils pourront même danser, jouer ou étudier avec leurs contacts sans être présents physiquement.