Facebook : une mère accusé de sévices après la publication d’une vidéo dérangeante

Les “pranks” c’est bien, mais lorsqu’il s’agit de les faire sur des enfants, il faut rester dans les limites du raisonnable. Une mère a ainsi provoqué la colère des internautes en publiant une vidéo où on la voit faire tourner sa petite fille sur un terrain de jeu alors que la petite lui hurle d’arrêter.

Si certains ont qualifié la vidéo de “maltraitance d’enfant”, d’autres par contre ont un peu dédramatisé la situation.

facebook-wifi

Une vidéo qui passe mal

La vidéo montre la petite fille retenue par sa mère sur le manège qui tourne. Mais contrairement à la mère qui semble bien s’amuser, la petite fille elle n’aime visiblement pas ça. On l’entend en effet crier qu’elle “n’aime pas” et répéter “je vais tomber”. Quand la mère finit par la lâcher, elle a la tête qui tourne. On la voit ainsi essayer de garder son équilibre en pleurant. À côté on entend rire la mère et l’homme qui filme. Une scène similaire se passe dans une deuxième vidéo où la petite fille cris toujours “Je n’aime pas ça maman, je n’aime pas ça” tandis que les parents sont morts de rire.

La mère, qui réside à Bradford en Angleterre, a publié la vidéo sur Facebook pensant certainement qu’elle allait amuser les internautes. Sauf que la réaction des gens a été toute autre. De nombreux commentaires ont en effet afflué pour dénoncer le comportement de la maman, certains qualifiant la vidéo de “démonique”, “abjecte” ou encore de “maltraitance d’enfant”. La vidéo s’est vite répandue et des milliers d’utilisateurs ont affirmé qu’ils allaient signaler la mère à la police.

La mère se défend

Suite à l’affluence de commentaires négatifs, la mère a essayé de se défendre en niant énergiquement tout abus envers sa fille. Elle a déclaré qu’ils ne faisaient que “s’amuser” et que la petite fille n’était pas traumatisée comme beaucoup l’avaient prétendu. Elle a même affirmé s’être déclarée elle-même à la police.

A côté des tonnes de commentaires négatifs, il y a quand même quelques utilisateurs qui ont relativisé la vidéo et tenté de défendre la mère. Un internaute a par exemple écrit : “C’est moi ou est-ce que j’ai raté quelque chose ? Je déteste être pris de vertige alors je sais exactement ce que ressent l’enfant et ce n’est certainement pas une forme de maltraitance.”

Mots-clés facebook