Facebook va alerter ses membres lorsqu’une photo d’eux est partagée

Facebook propose une nouvelle fonction à certains de ses membres. Le service sera en effet désormais capable de les prévenir lorsqu’une photo d’eux est partagée sur la plateforme.

Facebook a beaucoup investi dans l’intelligence artificielle et dans la reconnaissance faciale ces dernières années et il semblerait que les sacrifices consentis par l’entreprise commencent à payer. Preuve en est, le géant des réseaux sociaux vient d’inaugurer une toute nouvelle fonction destinée à protéger ses utilisateurs. Ou plutôt leur image.

IA Facebook

Depuis hier, la plateforme propose en effet un nouvel outil axé sur la reconnaissance faciale.

Facebook lance une nouvelle fonction axée sur la reconnaissance faciale

Lorsqu’un utilisateur du service mettra en ligne une photo, un algorithme se chargera de l’analyser afin de trouver d’éventuelles correspondances avec les photos personnelles des membres de la plateforme.

Si l’algorithme trouve quelque chose, alors le profil rattaché à la photo recevra une alerte contenant un lien pointant vers l’image partagée.

Là, il aura la possibilité d’aller voir de lui-même de quoi il en retourne et de déterminer ainsi si cette photo a réellement sa place sur la plateforme. L’idée étant bien entendu de permettre aux deux milliards d’utilisateurs du service de mieux contrôler leur image.

Comme Facebook propose une nouvelle fonction à certains de ses membres. Le service sera en effet désormais capable de les prévenir lorsqu’une photo d’eux est partagée sur la plateforme. Rob Sherman, le responsable des données personnelles de la firme, cette fonction a été pensée pour « redonner le contrôle » aux internautes et leur permettre ainsi de surveiller leur image.

L’Europe et le Canada ne pourront pas en profiter

En parallèle, Facebook sera également capable de prévenir les utilisateurs concernés si une personne tente d’utiliser une de leurs photos comme image de profil. Les cas d’usurpation d’identité se sont en effet multipliés ces dernières années et l’entreprise américaine espère pouvoir limiter la casse avec cette fonction.

La firme ne donne pas de détails supplémentaires malheureusement et on ignore ainsi si cette fonction de reconnaissance faciale concerne uniquement les publications publiques ou si elle s’étend également aux photos partagées dans les groupes privés.

Il faut en effet rappeler que le réseau social se retrouve très fréquemment mêlé à des affaires de revenge porn ces dernières années, poussant même son éditeur à lancer une autre fonction de reconnaissance d’images axée cette fois sur les photos dénudées.

Pour en revenir à cette nouvelle fonction d’alerte, il faut préciser que cette dernière n’est pas disponible sur tous les marchés. L’Europe et le Canada ne pourront ainsi pas en profiter en raison de la position de ces pays à l’égard de la reconnaissance faciale.

Mots-clés facebookweb